Couple interculturel

Ce dont il faut parler quand on est un Couple International

Ca faisait longtemps que je n’avais pas fait un article sur les couples mixtes ! En même temps, je ne sais pas quoi vous raconter et je ne sais pas si cela vous intéresse toujours. Donc je me suis dis « Pourquoi ne pas revenir sur le thème avec un sujet vraiment important à aborder » : Ce dont il faut parler quand on est un Couple International ou comment planifier l’avenir ensemble ! Pour les personnes souhaitant juste une amourette exotique, cet article ne sera pas fait pour vous car je parlerai de relation à long terme. Ce que je vais dire s’applique aussi pour les couples non-mixtes mais en moindre mesure. Le souci étant que pour les couples mixtes, ce sont des questions que l’on doit se poser généralement à l’avance pour être sûr de voir les choses de la même manière et de ne pas se retrouver dans une impasse. J’ai eu cet idée d’article car on m’a raconté tellement de choses incroyables mais aussi des choses qui font clairement peur (petit coucou à ma Jiemei). Pour cela, je me suis dis pourquoi ne pas en parler brièvement si certains Jiaozi sont intéressés par ce genre de relation ou que certains peuvent même attester les faits. Je parlerai ici des couples Franco-Chinois car après tout je suis Une Occidentale en Chine mariée à un Panda 😉

1. Se demander « Qu’est-ce que j’attends de cette relation » ?

Ca parait stupide et pourtant ! Les Chinois sont généralement très sérieux en amour, je dis bien généralement car il y a toujours des exceptions. Quand ils sont en couple, ils voient assez loin dans l’avenir et les plans ne tardent pas à se dessiner à l’horizon. Je l’avais déjà dit mais je le redis : leurs parents leur font comprendre qu’on ne fait pas perdre le temps aux gens en étant avec eux pour le « fun » alors qu’ils pourraient être avec quelqu’un qui ont vraiment envie d’être avec eux (insinuation : ils sont jeunes et il faut pas gâcher leur jeunesse, et donc leur beauté. C’est en étant jeune et beaux qu’on voudra se marier avec eux, après c’est trop tard). Et surtout ils détestent les paroles en l’air. Les Chinois sont des personnes d’actes et ils préfèrent agir plutôt que parler pour ne rien dire. Les jeunes changent de nos jours, mais vous verrez plus des preuves d’affection (ex : Bois de l’eau chaude, oui oui c’est une vraie preuve d’amour) plutôt que des « Je t’aime ». Alors il ne faut surtout pas s’amuser à leur parler d’avenir si vous n’en voyez pas ne serait-ce qu’une once.

2. Avoir l’esprit ouvert ! 

N’oubliez pas que votre crush ne vient pas de votre pays et que sa culture est complètement différente de la vôtre ! 5000 ans d’histoire et donc de traditions ! Attendez vous à avoir pas mal de désaccords, ce qui est tout à fait normal, mais là encore une fois il vous faudra sortir de votre zone de confort et ouvrir votre esprit ! Contrairement à un couple Français, quand ce trait de caractère ou ce mode de pensée ne vous plaît pas vous prenez vos cliques et vos claques, il vous faudra comprendre les raisons du pourquoi mon(ma) doux(douce) et tendre pense de la sorte. Ca sera dur sur bien des points mais si ça peut vous rassurer ça en vaut carrément la peine et vous en sortirez grandi ! Vous serez une tout autre personne ! Mais il faut savoir qu’il y aura des Chinois qui auront vécu à l’étranger ou qui auront côtoyé des étrangers et pour qui votre manière de pensée sera mieux comprise. Lui(Elle) sera plus ouvert(e) d’esprit. Et les personnes plus traditionnelles qui ne connaissent à proprement parler que leur culture et leur mentalité et qui doivent apprendre à comprendre la culture Occidentale. Dans les deux cas, il faut savoir déceler les personnalités et il faut que vous sachiez si vous êtes capables de supporter toute cette différence et de travailler ensemble main dans la main pour faire ce gouffre un peu moins grand, êtes-vous capable de faire des compromis et des concessions ?

3. Chez toi ou chez moi ?

Ca c’est une grande question existencielle : On va vivre où ? Ben oui si ça se trouve votre petit(e) Chinois(e) n’est en France que pour un temps et malgré le fait que ça lui plaise bien il(elle) n’a qu’une envie : rentrer en Chine et être avec sa famille. La question est : est-ce que vous vous voyez vivre en Chine ? Encore une fois, nous sommes vraiment TRES différents et nos moeurs sont totalement différentes donc partir en vacances c’est bien mais aller y vivre c’est une autre affaire. Vous sentez-vous prêts à accepter cette autre culture ? A ne voir votre famille qu’une ou deux par an et de rater tous les évènements qu’il pourrait y avoir ? Ou peut-être que vous préférez rester en France et aller en Chine une fois par an pour visiter sa famille ? Ou tout simplement vivre ailleurs ! En tout cas, c’est une question qu’il faut se poser car l’expatriation ça peut être cool, je ne dis pas le contraire, ça a également des mauvais côtés aussi bien pour vous que pour votre compagnon(compagne). 

4. On se marie !

C’est là que les choses se « corsent ». Le mariage c’est un peu la corde sensible pour tout le monde mais quand on est un couple Franco-Chinois…Aïe ! Mariage Chinois ou Français ? En France ou en Chine ? Je ne parle pas de ça. Sans revenir sur la cérémonie, je vous parle de tous les « à côté ». Quand pour nous le mariage en France ça devient de plus en plus optionnel, en Chine il n’y a pas le choix : le mariage c’est très important et il est impossible de ne pas se marier ! Donc les enfants hors mariage n’y comptez même pas, un vrai sacrilège ! Le mariage est d’autant plus important car c’est faire de 2 familles 1 seule et même ! Je ne plaisante pas c’est vraiment l’aspect le plus important ! On souhaite le bonheur aux nouveaux mariés 30 secondes mais on félicite surtout les parents des mariés pour cette nouvelle famille ! Et ça c’est très important la famille du côté de son(sa) futur(e) époux(se). La famille en Chine c’est capital. En France, notre mari ou notre femme et nos enfants a tendance à devenir notre principale famille, même si bien sûr on aime toujours notre famille. Mais en Chine, vos parents font toujours partie de la famille et c’est quelque chose qui peut prendre énormément de place dans votre vie de couple. C’est triste à dire mais si vous ne vous entendez pas du tout avec vos beaux-parents Chinois, le mieux est de déguerpir car ils peuvent vous rendre la vie infernale…surtout si vous êtes en Chine car les Chinois écoutent beaucoup leurs parents. N’oublions pas que la Chine est le pays de la piété filiale. J’ai entendu tellement d’histoires sur les beaux-parents et les époux(épouses) qui soutiennent plus leurs parents que leurs femmes(maris). 

5. Ayons un enfant ! 

Une autre grande étape de la vie : les enfants. Quand on est un couple Français, bien sûr on se pose des questions sur les enfants : « Combien tu en veux ? », « Une fille ou un garçon ? » etc… Mais dans un couple Franco-Chinois, en plus de ces questions, il y a d’autres types de questions qui s’ajoutent dans nos têtes ! Quelle nationalité (car la Chine n’admet pas la double nationalité) ?, Où est-ce que je vais accoucher ? (si vous êtes à l’étranger), Quelle éducation lui donner ?, Quel prénom lui donner ? (car oui il faut que les deux familles puissent le prononcer, mais bon ça c’est la question la moins importante), quand vous êtes en Chine se demander s’il va aller à école publique ou école internationale ?… Bien sûr ce sont des questions que tout le monde se pose, mais quand on est dans un Couple International ce sont des questions que l’on se pose bien avant, même avant le mariage, histoire d’être sûr que son partenaire voit les choses du même angle et pour éviter de se retrouver avec de plus gros problèmes par la suite. Et encore une fois, j’en ai entendu des vertes et des pas mûres mais aussi de très tristes de la part des beaux-parents Chinois! 

6. Les beaux-parents ! 

Là je ne parlerai pas pour tous car les mentalités Chinoises « évoluent » peu à peu mais comme je vous l’ai dit la Chine est le pays de la piété filiale et donc le Dieu suprême des enfants : ce sont leurs parents. Dans certains endroits de Chine, généralement les villes se trouvant dans les provinces, il est normal pour la fille d’aller habiter avec les parents de son mari et de les aider (financièrement) car il n’y a pas de retraite en Chine, du moins que pour ceux qui travaillent dans des compagnies. Pour un Chinois, il n’y a rien de pire qu’une maison de retraite et c’est quelque chose qui est incompréhensible à leurs yeux. On ne lancera pas le débat ici, merci. Donc selon avec qui vous vous mariez et comment sa famille voient les choses, vous voyez-vous habitez avec vos beaux-parents et les aider financièrement ? Cela fait parti des choses à songer si vous êtes épris d’un Chinois de « province ». Je peux dire « province » car moi aussi je suis une provinciale ! 

Pour terminer cet article, il n’y a pas de « bonnes » réponses à tout cela. Mon but n’est pas de donner ou conseiller une réponse car chaque couple Franco-Chinois est différent et à sa manière de voir le futur de leurs familles, leurs manières de faire les choses. Certaines choses peuvent convenir à certains cas et pas à d’autres, c’est du cas par cas. Je voulais juste surligner qu’il fallait en parler le plus tôt possible et mettre les cartes sur table dès le début. Il est important dans un couple Franco-Chinois, de parler de toutes ces choses afin d’être sûr de voir les choses de la même manière et de ne pas se retrouver dans des situations qui dépassent parfois l’entendement car croyez-moi il y’en a de bien tristes. 

0 comments on “Ce dont il faut parler quand on est un Couple International

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :