Reflexions

Ce que je ne fais plus depuis la Chine

Aujourd’hui j’ai décidé de vous faire un petit top 5 de ce que je ne fais plus depuis la Chine. J’aurais pu en lister surement plus mais cela sont ceux qui me viennent le plus à l’esprit et ceux dont je me suis vraiment rendue compte. Allez on y va sans plus attendre ! 

1. Faire la bise

Elle est simple et facile mais je ne fais plus la bise parce que forcément vous l’aurez bien compris : les Chinois n’aiment pas ça. Autant ils se permettent pleins d’autres choses que je trouve pour ma part bizarre mais faire la bise oh non malheureuse ! Et ben franchement ça me manque ! Une bonne petite bise entre amis ! Et vous vous imaginez même pas comme je suis perdue lorsque je rencontre d’autres français vivant en Chine : bise ou ne pas bise telle est la question ! 

 

2. Dire « Bonjour » 

On m’a toujours bien élevée « bonjour » « au revoir » mais alors depuis la Chine je m’en fous ! En fait j’avais pour habitude de le dire mais bon j’ai bien compris que personne ne faisait de même pour moi alors pourquoi donc le faire. Puis si on daigne pas me parler avec un tant soit peu de bonne humeur ou sans même me regarder pareil je deviens un vrai perroquet ! Attention vivre à Beijing peut rendre rustre. 

 

3. Ne pas répondre au téléphone

…sauf si j’ai le contact. Au début, j’essayais de répondre au téléphone et d’expliquer à mon interlocuteur que je ne parlais pas le mandarin de manière assez gênée car je l’étais vraiment ! Ni une ni deux je me retrouvais à me faire raccrocher au nez, ce que je déteste ! Donc depuis tout simplement je ne réponds plus et on peut dire que mon téléphone me sert à tout sauf à téléphoner ! 

 

4. Mettre la ceinture dans la voiture

Très peu de Chinois connaissent l’utilité de la ceinture de sécurité. Je me demande comment on leur a annoncé ça à la vente : « Oh ne vous vous enquiquinez pas de ça c’est vendu avec ! » ou un « Vous en faites pas c’est gratuit » ! Aucun d’entre eux la met et pourtant parfois ce ne serait pas du luxe. Je dis ça mais bon moi aussi maintenant, à force à force, c’est devenu une option et ça me fait oublier le fameux « même pour un mètre, on met sa ceinture de sécurité ».

 

5. Faire les courses au mois, ou au moins à la semaine

En France j’aimais faire le plein pour avoir à faire mes courses le plus tard possible et n’avoir à manquer de rien dans l’immédiat. Alors c’est possible grâce aux boites de conserves et surgelés mais en Chine mis à part les Baozi et les Jiaozi rien n’est surgelé ! Et vu qu’on fait 10 plats qui nous prennent chacun 2h ben forcement tu te retrouves à la fin de la journée avec plus rien dans le frigo. A chaque fois que je remplis le frigo, il y a un petit Panda qui essaye de tout faire le jour même même si nous sommes que 2 chats ! Donc je me retrouve à faire des courses au jour le jour et j’ai vraiment horreur de ça !

0 comments on “Ce que je ne fais plus depuis la Chine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :