Chengdu Sichuan

Centre des Panda Géants de Wolong, Chengdu

Je vous fais cet article en premier, alors que c’est ce que j’ai fait en dernier, car je suis surtout allée à Chengdu pour ça : les panda ! Oui je surnomme mon mari Panda, car c’est vraiment un Panda dans sa personnalité, mais les panda pour moi ce n’est pas une simple lubie chinoise.

J’ai toujours adoré les Panda depuis ma plus tendre enfance. Quand j’étais plus jeune, ma grand-mère avait reçu des fiches d’animaux dans le cadre de collections (vous savez comme pour les figurines, les maquettes et autres qui paraissent mois par mois). Et parmi elles, une fiche du Panda géant. J’étais obnubilée ! Je me souviens m’être enfermée dans les toilettes (ne me demandez pas pourquoi je n’étais tout simplement pas allée dans la chambre) et de l’avoir lu et relu pendant de longues minutes. Je pouvais pas y passer des heures car pas grand chose était écrit. Ma grand-mère l’avait même affiché dans sa chambre et elle y est toujours ! Il était écrit comme quoi il y avait des « nurses » pour Panda dans le Sichuan ! Sauf que moi quand j’avais 7 ans je n’avais aucune idée de ce qu’était le Sichuan et où ça se trouvait. Et surtout aucune idée de comment aller y travailler, forcément à cet âge on ne connait pas Erasmus ! Donc c’est resté un doux rêve… Après quand j’ai eu 25 ans et que j’ai pu me rendre au zoo de Beijing en voir un en vrai je n’ai pu m’empêcher de pleurer devant la vitrine ! Oui je suis très émotive. Et puis Facebook existait enfin à ce moment là alors j’ai pu me connecté à différentes pages sur les Panda. Et il y a environ un an, j’ai vu qu’il recherchait des nurses pour Panda et que les étrangers aussi étaient invités à postuler ! Hic…il fallait avoir entre 18 et 22 ans, comme vous l’avez compris j’ai largement dépassé l’âge requis. J’étais tellement déçue. Vous ne pouvez même pas vous imaginez… Et un jour sur WeChat j’ai vu une amie Hongkongaise à moi qui était partie à Chengdu faire du volontariat pour une journée ! Elle avait eu l’occasion de les toucher mais aussi de leur donner à manger, de nettoyer leurs maisons…C’était décidé, je voulais le faire ! Je voulais accomplir ce rêve de pouvoir les approcher mais de faire quelque chose pour eux, de contribuer à leur sauvegarde ! 

Et j’ai donc décidé d’aller à Chengdu. Alors j’ai souvent entendu « Mais pourquoi tu veux aller à Chengdu ? Tu ne peux même pas manger épicé ! », « Pourquoi tu veux y aller ? Il y a rien à faire là-bas ! », « Le Sichuan c’est trop loin pour un week-end »…C’est pour ça que j’ai souvent repoussé l’échéance mais j’ai décidé pour mon anniversaire que j’allais accomplir un vieux rêve d’enfant !

Après un séjour mitigé, le 6 Avril au matin je me suis dis que ça y est le moment que j’attendais été enfin arrivé ! Je vais m’occuper des Panda ! Alors nous avons pris une voiture qui est venue nous chercher à 7h30 et nous avons mis 2h30 pour y aller. C’est fou de passer d’un environnement urbain à cette nature Chinoise, tellement fou que parfois j’ai l’impression que la Chine n’est faite que de villes tellement même les petites villes semblent plus grosses que ma ville natale ! 

Une fois là-bas il fait un froid glacial ! Mais la tendresse réchauffe mon petit coeur. Nous nous rendons donc au bureau spécial pour le volontariat qui se trouve à la droite du musée. Elle prend mon passeport, fait une photocopie puis direction une salle où elle me donne ma petite tenue bleue ou il est écrit « Panda Husbandry Learner », j’étais si fière ! Ensuite on rejoint d’autres personnes : 4 Japonais, 2 Hongkongaise, 1 Thailandaise et 2 Chinois. On nous emmène dans un couloir où on enfile notre uniforme, on se désinfecte puis on nous emmène près d’une pièce. Et de là on voit d’adorables petits Panda qui escaladent les barreaux ! On nous dit qu’il ne faut pas toucher les oreilles et qu’on peut les câliner, qu’on doit prendre plein de photos car nous n’avons pas le temps et qu’au moment où l’on nous dit « c’est fini » on doit céder notre place. Je suis la 8ème à passer, entretemps on change les Panda (on ne câline pas toujours le même) et je le câline pendant que Panda prend les photos et paf c’est la fin ça a duré moins d’une minute. Pour vous dire la vérité, je ne me suis même pas rendue compte de ce que je faisais. J’essayais être dans l’instant sauf que je me préparais au moindre mot de notre accompagnatrice ce qui fait que j’ai passé tout mon temps à focaliser sur sa voix à elle que sur ce moment dont j’avais tellement rêvé. Après cela on nous dit que c’est fini…Fini ? Mais le nettoyage de sa maison alors ? Et la préparation de sa nourriture ? Il y a pas c’est fini ! Une Hongkongaise a dit que son amie avait pu le faire et notre accompagnatrice a dit « Non c’est pas possible c’est pas chez nous ». Vous ne pouvez même pas vous imaginez à quel point j’étais déçue ! J’étais au plus bas !

Une lectrice m’a dit sur la page Facebook « Pourquoi tu veux toucher les Panda ? Le meilleur moyen de les aider c’est de les observer de loin dans leur état naturel » et je dois avouer que ça m’avait agacé. Pas agacé dans le mauvais sens car je comprends tout à fait ce qu’elle voulait dire, et elle a raison, mais pour moi je partais pour aider, mettre ma pierre à l’édifice pour leur protection…La Mère Térésa du Panda ! Mais pas faire ce genre de choses. Et là mon monde s’est écroulé ! J’en pleure même encore en vous écrivant ça. J’ai toujours détesté les personnes qui montaient sur le dos des éléphants qui sont en fait martyrisés, qui touchaient des tigres qui sont en faites drogués et d’autres choses encore. Je n’ai jamais compris pourquoi les gens faisaient ça et c’est d’ailleurs pour ça que je ne veux pas mettre les pieds en Thaïlande. Ok la Thaïlande c’est plus que ça je vous l’accorde mais j’ai lu beaucoup de choses comme ça qui m’ont déçu de ce pays. Et avec ça, je ne suis pas mieux que ces personnes. Je ne me sens pas mieux. J’ai payé 2800 yuans (environ 363€) pour cette minute de câlinage. Ce n’est même pas d’un point de vue de l’argent, je m’en fous de ça, mais c’est d’un point de vue de l’éthique. On m’a volé mon éthique ! On m’a volé cette part d’humanité que j’ai toujours prôné ! On m’a transformé en Homme. Cet Homme qui croit que tant qu’il a de l’argent il peut faire ce qu’il veut et qu’il a tous les droits et bien sûr les droits sur les animaux qui ne peuvent se défendre contre nos abus. Je suis déçue et j’ai honte. Alors après ils nous on dit « Ne mettez pas la photo sur les réseaux sociaux car nous avons eu des problèmes » ben si tu ne veux pas avoir de problèmes ne fait pas ce genre de choses ou alors assumes que tu foires avec un animal protégé par ton propre Gouvernement! Personnellement je n’ai pas mis la photo non pas pour ce qu’ils ont dit, je ne l’ai pas mis car je n’ai aucune fierté. Je ne suis pas fière de cette photo et je ne suis pas fière de ce que j’ai fait même si je ne le savais pas. Mes collègues de travail savaient à quel point je me languissais de ce moment et la première chose qu’ils m’ont dit quand je suis revenue c’est « Pourquoi on a pas vu ta photo avec le Panda sur WeChat ? ». Je vous mets ici la photo, je souriais à ce moment-là car je ne savais pas encore que je participais à faire de cet animal que j’aime tant, une bête de foire. 

Après cela nous sommes allés visité un peu le centre mais encore une fois je m’attendais à voir des Panda ne serait-ce qu’en semi-liberté mais non ils étaient dans des enclos. Et vu que les Panda savent grimper, les enclos ont des clôtures électriques. Je ne travaille pas dans les zoo ni dans des centres de recherche donc je sais pas comment on sécurise les habitats des animaux mais un animal protégé enfermé avec des clôtures électriques me semble bizarre. 

Finalement on retourne au bureau voir notre accompagnatrice qui me donne un certificat où il est écrit « Merci d’avoir aider à la protection du Panda Géant ». Ce certificat me donne mal au coeur car j’ai rien aidé du tout ! Nous nous sommes donc plaints et elle nous dit que notre concierge leur avait pas dit qu’on voulait s’occuper d’eux et qu’on devait se plaindre à eux. Alors qu’une heure avant elle disait qu’ils ne faisaient pas ça et que c’était un autre endroit… Alors ok nous avons appelé le concierge qui a contacté avec le centre. Il nous a rappelé en nous disant qu’il y avait de nouvelles règles depuis ce mois-ci (bizarre des règles qui arrivent comme par hasard juste au moment où l’on vient…) comme quoi pour faire ce que l’on voulait faire cela coutait maintenant 10000 yuans (1300€, comme quoi en Chine quand tu as la thune tu es au sommet de la chaine) mais aussi que j’avais trop attendu de cette expérience. Je n’en ai pas trop attendu ! Mon amie, une personne lambda, l’a fait ! Je n’ai pas vu une célébrité le faire puis je me suis dit « Tiens je vais faire pareil », c’est une personne comme moi qui l’a fait alors pourquoi aurais-je trop espéré ?! Puis le concierge nous a dit comme quoi, quand ma collègue l’a fait l’année dernière, un Panda est tombé malade à force d’être touché et qu’on touche à son environnement…alors pourquoi ne pas arrêter de le faire tout simplement bande de cons ! Oui oui bande de cons ! On nous dit que l’argent c’est pour « Charity » et pour aider les Panda mais mon oeil oui vous vous remplissez bien les poches avec ça et c’est pour ça que vous n’arrêtez pas ! Comme Panda me l’a dit, il faut augmenter le prix avec les Panda car sinon tous les Chinois vont vouloir le toucher jusqu’à ce qu’il en meure. Je veux bien mais alors dans ces cas-là ce n’est pas à 10 000 yuans qu’il faut passer car il y aura toujours des personnes qui auront l’argent, il faut surtout arrêter de le faire ! Même le père de Panda quand on lui a dit qu’on allait faire ça il nous a dit « C’est pas possible, les Panda sont protégés par l’Etat on ne peut pas le toucher » et il a été outré de savoir qu’en effet avec de l’argent c’est faisable ! Les personnes, qui comme moi, sont pleines de bonnes intentions et veulent seulement venir aider à sa protection ne veulent en rien aggraver les choses pour eux ! On se rend pas tellement compte car on vient par petit groupe et il y’en a un par jour donc ça fait pas comme Mickey à Disneyland. Alors oui peut-être on est naïfs mais dans quel monde on vit ! Ok je comprends que ce n’est pas le monde des Bisounours, Moomins, Casimir, ChapiChapo ce que vous voulez mais pourquoi devrions nous vivre en pensant que tout le monde est méchant et fourbe merde ! 

Bref vraiment déçue de mon expérience et de l’endroit. Je ne ressens que de la déception, de la tristesse, du dégout… J’avais entendu parler du centre de recherche des Panda et je pensais que c’était celui-là mais ça ne l’est pas donc peut-être est-il mieux de se rediriger là-bas. Mais fuyez ce nom, fuyez ce lieu qui est une aberration !

0 comments on “Centre des Panda Géants de Wolong, Chengdu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :