Livre

Il était une fois la Chine, José Frèches

J’avais vu ce livre à la Fnac dès lors que j’étais revenue de Chine et après avoir passé tout ce temps sans m’acheter de livres j’ai décidé qu’il me le fallait pour en apprendre davantage sur la Chine et sur son Histoire.

Tout d’abord je tiens à admettre qu’il est difficile de mettre 5000 ans d’Histoire dans un livre de 390 pages ! Chaque Dynastie mérite, à mon avis, un livre à part entière donc j’imagine le challenge que ça a dû être de condenser tout cela en un livre.

A première vue lorsque je l’ai feuilleté en magasin, le livre semblait facile à livre avec une écriture lisible, pas de gros paragraphes et quelques images par-ci par-là pour rendre la lecture un peu moins « sévère ». Un livre qui je dirais est adapté à tous. 

Ce que j’avais apprécié c’est qu’on parlait de toutes les Dynasties. Comme je l’ai déjà dit auparavant on parle beaucoup des Han, Ming, Qing (un peu Tang si on s’y connait vraiment) mais tout le reste nous est un peu inconnu et pour moi ce livre permettait d’avoir une bonne vision sur la globalité de l’histoire Chinoise. 

Tout semblait parfait sauf qu’au final je n’ai pas du tout aimé ce livre. J’ai d’ailleurs eu énormément de mal à le finir. Je n’ai pas vraiment été déçue sur le contenu car on apprend tout de même beaucoup de choses mais je ne suis pas vraiment fan de la mise en page. Quelque chose qui peut ne pas vous déranger mais ce qui me dérange moi c’est qu’il est pas possible de finir une page. Je m’explique. En fait la plupart des pages ne comporte pas de point, ce qu’il fait que si par exemple vous voulez vous arrêter de lire en terminant la double page ce n’est pas possible ou bien il vous faudra revenir en arrière pour relire là où vous vous êtes arrêtés. Ensuite il y a des encarts jaunes qui vous raconte d’autres choses mais qui se trouvent en plein milieu d’un paragraphe. Alors soit vous lisez tout et vous revenez sur l’encart soit vous lisez le paragraphe, puis l’encart, puis vous revenez sur votre lecture de paragraphes sauf que cela n’a aucun sens. 

Après le souci c’est que j’ai l’impression de n’avoir retenu aucune information que j’ai lu dans le livre. On parle de beaucoup de dates, de beaucoup de noms et clairement je suis submergée par les informations. Je déteste faire des notes dans mes livres, et je ne suis plus à la fac pour faire des petites fiches bristol me permettant de retenir. J’aurais aimé qu’il y ait un tableau ou un graphique auxquels je puisse me reférer et qui me permettre de mieux comprendre les choses. Pour moi une personne qui voudrait s’intéresser un peu à l’histoire Chinoise mais qui n’y connait pas grand chose serait vite perdue à cause de toutes les informations. Et au final pour ma part je n’ai pas retenu grand chose dans cette marée d’information. Donc dans ces cas-là je reviens à ce que je disais plus haut, il vaut mieux faire un livre clair par Dynastie afin de ne pas s’y perdre.

ob_8cee72_wechatimg819

Après c’est bien écrit et on voit que la personne sait de quoi elle parle mais je pense qu’en essayant de trop condenser, les lecteurs peuvent vite se retrouver à devoir relire et à devoir replacer dans leurs têtes les évènements, les contextes etc…Et clairement quand on parle de tant d’histoires c’est assez compliqué.

Au début je pensais que c’était moi le problème et que je devais plus me concentrer et arrêter de lire dans le métro sauf que je me suis rendue compte que l’information ne passe tout simplement pas malgré mon envie. 

Donc pour moi je pense que ce livre peut convenir aux personnes faisant des études d’Histoire de la Chine car c’est des choses que vous voyez en classe. Il est possible de s’y retrouver grâce à ce qu’on vous aura expliquer en cours. Mais pour des personnes voulant s’y intéresser ou qui s’y connaissent que peu vous serez vite noyés par la vague d’informations et au final vous apprendrez des choses sans vraiment les retenir. C’est un livre que je n’ai pas apprécié pour tout cela et que je ne recommande pas.

0 comments on “Il était une fois la Chine, José Frèches

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :