Gastronomie Chinoise Livre

La baguette et la fourchette, Yu Zhou

Article sponsorisé sans rémunération financière.

C’est lors de mon brunch à La Maison de Thé dont je vous parlais ici, que Marie-Hélène a eu la gentillesse de m’offrir ce livre. Yu Zhou est très connu au sein de la Maison de la Chine car il est l’un de leur conférencier récurrent, notamment sur la civilisation Chinoise ainsi que sur la cuisine. Il est également professeur de Chinois. Je vous ai beaucoup parlé de BD ces derniers temps mais je vous l’ai dit j’aime lire et j’aime lire de tout. Et j’attendais beaucoup de ce livre, je l’attendais au tournant comme on dit ! « La Baguette et la Fourchette, les tribulations d’un gastronome Chinois en France » que va-t-il bien pouvoir me dire ? Je m’attendais à un « la cuisine Chinoise est meilleure que la cuisine Française » ou à « la cuisine Française est bonne sauf etc… », que j’étais pleine de préjugés ! Préjugés que j’ai car ici quand on rencontre des Chinois qui mangent « Français » ils aiment ça parce que ça donne l’air « classe » mais ils n’aiment pas trop ça et je ne parle pas du fromage parce que là bien évidemment ça ne passe pas à 98% des cas mais par exemple le pain est trop dur etc… Quand Mama avait fait son voyage en France, le guide n’avait fait que les emmener dans des restaurants Chinois car ils savent que les Chinois ont du mal avec le fait de manger Français. Et c’était pareil quand on recevait des groupes de Chinois dans mon hôtel, on me demandait où il y avait un bon restaurant Chinois. Moi je leur ai proposé de manger local, le guide m’a dit « Non non ils n’aiment pas, ils veulent manger Chinois »… Une fois, avec Panda, on s’est « battus » pour des raviolis ! Il disait que les Jiaozi était bien meilleur que les raviolis « français » (qui sont italiens) et moi l’inverse ! Bref, qu’est-ce que ce livre allait m’apporter ? C’était toute la question.

Ben je vous dirai : tout ! Ce livre est incroyable, tellement que je l’ai fini en 1h ! Je l’ai dévoré ! J’avais fait un article sur les Chinois et la restauration par le passé (que vous pouvez trouver ici) qui a été mal interprété car tout le monde pensait que je parlais de la cuisine Chinoise en général alors que je voulais juste parler de la modernité dans la vie culinaire Chinoise actuelle. Mais ce livre est clairement un moyen d’en apprendre et surtout comprendre davantage sur la vision Chinoise à propos de la gastronomie Française, de la gastronomie Chinoise, voire même la gastronomie en général.

On parle de la gastronomie certes, mais de la gastronomie dans toutes ses formes ! Le point de vue des aliments bien sûr (ex : le riz, le thé…), mais aussi des arts de la table (ex : explications des baguettes), des dictons (ex : « manger du riz sec ») etc…

Il y a beaucoup d’anecdotes auxquels j’ai pu me référé, au vu de ce que j’ai vécu en Chine  : « Vous devez prendre un morceau que vous allez manger tout de suite. Il ne faut pas en prendre plusieurs pour « les mettre en réserve ». Mais également beaucoup de choses que je peux mieux comprendre car elles sont expliquées de façon très claires mais aussi très « internes » car vu d’un Chinois :  » La Chine est un pays surpeuplé qui a connu tout au long de son histoire des catastrophes naturelles, des guerres, des famines innombrables (…) On mangeait donc ce qu’on pouvait trouver : pattes de poulet, foie et écailles de poisson, méduse ou estomac de boeuf, probablement jugés immangeables aux yeux des Occidentaux ». Mais j’ai aussi été très touchée par les paroles et les mots employés par Yu Zhou. Comme je vous l’ai dit, je croyais y trouver que malgré le fait qu’il aime la cuisine Française mais que la cuisine Chinoise reste la meilleure mais non ! On voit qu’à ses yeux chaque cuisine a sa propre particularité et qu’il n’y en a pas une mieux que l’autre bien au contraire, elles se complètent et rassemblent les personnes. Cela fait vraiment réfléchir sur notre mode de vie mais aussi notre mode de pensée. Pour ma part ça m’a fait vraiment réfléchir sur moi-même voire me remettre en question concernant certains points.

Il y a beaucoup de références à d’autres auteurs et d’autres ouvrages qui permettent de ne pas s’y perdre et encore une fois beaucoup de points culturels qui permettent d’élargir sa vision des choses et j’ai même envie de dire d’élargir son esprit. Ce livre est vraiment écrit de manière juste et pour tout ceux qui me connaissent bien vous savez à quel point j’aime la justesse (j’ai tiré ça de mon père qui a toujours été quelqu’un de très juste). Bref j’ai tellement adoré ce livre que je l’ai même recommandé à Panda et donc je vous le recommande chaudement vous n’en serez absolument pas déçus ! 

Voici quelques passages que j’ai apprécié :

–  « Si certains Chinois se moquent des étrangers qui ajoutent du sucre dans le thé, c’est qu’ils ont probablement oublié que la manière dont eux-même boivent le thé ne date que de la Dynastie des Ming ». 

– « L’origine de la valorisation de la fadeur par les Chinois se trouve dans l’oeuvre du philosophe Lao Tseu « savourer ce qui est sans saveur » »

– « Pour ces aliments Chinois, les farces sont enveloppés dans la pâte (…) à l’inverse, en Occident, la viande et les légumes sont exposés à l’extérieur. Serait-ce lié à un tempérament ? Peut-être, les Chinois ont un caractère plus discret, réservé et pudique. »

– « En un mot c’est plutôt une sorte d’altruisme qui se manifeste dans un repas plutôt que l’égalitarisme que l’on remarque dans un repas familial français »

– « Un vrai gastronome ne devrait-il pas lui aussi commencer à apprécier la fadeur de certains aliments ? Car c’est sans doute cette absence de saveur, en d’autres termes la neutralité, qui nous prépare à distinguer les nuances les plus subtiles, et à apprécier les goûts les plus variés »

Et il y’en a encore d’autres mais je ne veux pas vous spoiler tout le livre. Tout ce que je peux vous dire c’est foncez ! 

La baguette et la fourchette, les tribulations d’un gastronome Chinois en France de Yu Zhou aux éditions Fayard, 14€

0 comments on “La baguette et la fourchette, Yu Zhou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :