Reflexions

La pollution Pékinoise et son masque…

Je crois que toute ma vie je me souviendrais de ce moment là. Bon je voyais les photos des Japonais avec les masques sur mes livres de Géographie mais bon ça me perturbait pas plus que ça. Puis, après, j’en voyais certains dans la rue avec un masque quand j’étais sur Paris et là je me moquais gentiment…

C’est lors de mon premier séjour, à la sortie de l’hôtel sur Wangfujing Dajie 王府井大街, que je dis à Panda : « Mais c’est la brume ou la pollution ? ». Le ciel et l’air était gris et épais, comme par temps brumeux. Pour mes petits yeux de Sudiste, cela ne pouvait pas être autre chose que de la brume. Sauf que Panda m’a expliqué que c’était pas la brume mais bel et bien la pollution… »Non ! Tu vas pas me dire qu’on va porter les masques quand même ?! » et à ça il m’a répondu qu’on avait pas le choix et qu’on ne pouvait pas plaisanter avec le cancer…Là je dois avouer que ça m’a foutu les j’tons ! Vraiment, alors c’est bel et bien réel tout ce qu’on dit sur la pollution à Beijing…

Sur le site Air Quality Index China, il est possible de savoir le taux de pollution à Beijing et d’autres villes en temps réel.

Ni une ni deux nous sommes allés à Miniso nous acheter un masque PM 2,5 (PM 2,5 sont la nomination communes des particules fines les plus dangereuses). Je parle de Miniso ici. J’avais un peu honte au début, il faut avouer que nous aussi on connait la pollution en France mais pas au point de porter des masques ! Mais petit à petit, je me suis ancrée dans la tête que c’était vraiment important, qu’effectivement on pouvait pas plaisanter avec ça et maintenant je le porte avec plus de facilité. Limite c’est moi qui dit à Panda « Mets ton masque » avant de sortir. On le porte pas tous les jours non plus, seulement les jours où le pic est vraiment élevé et croyez moi vous le sentez de suite, auxquels cas nous avons toujours notre masque avec nous ! Il y a l’enseigne Torana Clean Air qui vend des masques de qualité, vous pouvez trouvez l’enseigne à Pinacle Plaza. Parcontre pour ce qui est des enfants, il est préférable de chercher des masques avant de partir car c’est difficile de trouver leurs tailles en Chine, allez savoir pourquoi…

Bon je dois avouer que certains font vraiment trop masques Resident Evil, blanc avec le petit filtre sur le dessus, et ça c’est pas possible. Du moins, nous avons dû en acheter car ils restent les plus efficaces mais nous les cachons sous nos autres masques qui sont 1000 fois plus jolis. Oui on peut dire que c’est pas le plus important l’esthétique mais faut quand même pas exagérer !

Mais cela fait tout de même peur, je dois le confesser ! Mon grand-père avait l’amiante dans les poumons et il disait toujours que ça lui faisait peur d’avoir cette chose, beaucoup de ses collègues étaient partis de ça. Il a eu autre chose encore pire mais bon passons… Et là, je vois de mes yeux ce qui rentre dans les miens et c’est pas très beau. L’air de Beijing est loin d’être l’air pur que j’avais l’habitude de renifler près de ma Méditerranée. Certes la Chine a signé cette fameuse clause pour l’environnement, et c’est super bien sûr, mais il faudra des années pour qu’il y ait un changement notable en Chine. Je croise tout de même les doigts…

0 comments on “La pollution Pékinoise et son masque…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :