Culture chinoise Livre

La saga Mei Lanfang, Urban China

Je vous avais déjà parlé des éditions Urban China, spécialisé dans la bande dessinée Chinoise. Le premier livre que j’ai voulu acheté de cet éditeur n’est pas « Les recettes chinoises de Monsieur Panda Roux » mais la saga Mei Lanfang.

Je n’avais vu ce livre que par leur site Internet, car il est vraiment très difficile à trouver en librairie (vous pouvez le trouver sur le site de la FNAC), mais j’avais été épatée par le dessin !

Vous connaissez mon amour pour les vêtements traditionnels et les costumes, bien le dessin de ce Manhua (Bande dessinée en Chinois) est tout simplement sublime à l’oeil ! Sans compter que même si je ne peux pas dire que je suis une grande fan de l’Opéra Pékinois, j’apprécie beaucoup l’art même si j’en écoute pas souvent, c’était pour moi l’occasion de connaitre l’une des grandes figures de cet art : Mei Lanfang.

ob_e63b6a_wechatimg752

Impossible de penser « Opéra Pékinois » sans penser à Mei Lanfang qui fut un grand acteur de l’Opéra dans des rôles de type « Dan » (féminin) et qui l’a élevé au rang international. Mei Lanfang a notamment inspiré le fameux « Adieu ma concubine », film de Chen Kaige, car il avait lui-même joué le rôle de la concubine Yu où il a montré toute sa performance vocale. Mais au fond je ne savais rien de celui qui avait donné ses titres de noblesse au Jingju (Opéra de Pékin). Alors j’ai décidé de tenter l’expérience de l’enrichissement culturel en plus du visuel.

J’ai su après l’acquisition des livres que la dessinatrice, Yin Ling, avait en fait un vrai travail de recherche sur la vie de Mei Lanfang et qu’elle nous apporte une vérité historique sur fond de superbes dessins ! Je croyais au tout début que c’était un peu comme une fanfiction comme on le dit maintenant : une histoire crééé de toute pièce par les fans. Mais pas du tout ! Ce qui m’a d’ailleurs davantage donné envie de découvrir le vrai Mei Lanfang. Et je n’ai pas été déçue ! Je suis passé d’un garçon fragile à une vraie étoile de la scène tout en gardant son humilité et sa gentillesse. J’ai été vraiment conquise par Mei Lanfang et limite déçue de ne pas avoir connu avant l’histoire de cet homme que je trouve admirable. Et j’apprécie d’autant plus qu’à la fin de chaque livre, on y trouve des explications sur des personnages du livre mais aussi sur le lexique de l’Opéra Chinois.

Je vous conseille vraiment cette saga afin de découvrir l’histoire de l’Opéra Pékinois mais aussi surtout l’une des plus grandes figures que la Chine ait jamais porté. Et sans parler des dessins qui sont d’une beauté admirable !

ob_4acb90_wechatimg753

0 comments on “La saga Mei Lanfang, Urban China

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :