AAAAA Bouddhisme Chengdu Chine Grotte Leshan Sichuan

Le Grand Bouddha de Leshan, Sichuan

Il était impossible pour nous d’aller à Chengdu sans s’arrêter voir le Bouddha de Leshan ! Nous voulions également visiter la montagne sacrée d’Emei Shan mais nous avions trop peu de temps pour tout faire alors nous avons décidé de privilégier le plus grand Bouddha du monde ! 

Il y a 2 types de trains qui partent vers Leshan : le TGV qui met 40mn et un autre type de train qui met environ 1h30. Il n’y a pas beaucoup de TGV qui partent vers Leshan, nous voulions prendre celui de 7h30 mais il n’y avait plus de place car c’était le jour de Qingming Jie. Donc nous nous sommes retrouvés à prendre celui de 6h ! Une fois arrivés à la gare de Leshan, nous avons pris un taxi qui nous a emmené directement là-bas. Il y avait une de ces pluies ! C’était le déluge ! Alors nous nous sommes réfugiés dans un petit restaurant afin de prendre le petit déjeuner et d’attendre l’ouverture à 8h. J’avais pris mes billets sur Klook, application dont je vous avez déjà parlé pour Universal Studios Japon. Le ticket contenait le billet pour le Bouddha Géant et aussi pour le Bouddha de l’Orient. 

8h sonne mais il pleut toujours autant, alors nous avons décidé d’acheter des magnifiques protège-chaussures et un k-way dont la Chine a le secret. En France, s’il pleut, personne ne sort mais ici rien n’empêche un Chinois de visiter ! En montant en direction du Bouddha, il y avait cette magnifique fontaine dragon ! Le contour de la fontaine est faite par le corps du dragon et la fontaine elle-même sa tête ! On continue de monter et on voit la vue sur la ville et sur la rivière. Normalement vous pouvez prendre le bateau pour voir le Bouddha dans son intégralité mais il n’y avait pas de bateau à cause de la pluie. D’ailleurs je pense qu’il est mieux de prendre le bateau si vous en avez la possibilité car vous voyez mieux l’intégralité du Bouddha mais aussi vous pouvez voir un Bouddha allongé et le Bouddha Géant est en fait le coeur de celui-ci.

ob_8b7ce7_webwxgetmsgimg-13

On arrive au niveau de la tête. Nous sommes d’abord allés voir le temple Lingyun qui se trouve à gauche en arrivant. C’est un temple sublime ! Je vous le conseille très sincèrement car c’est surement l’un des plus beaux temples que nous ayons vu avec Panda, c’est ce qu’on s’est dit en le visitant. Après direction le Bouddha Géant, désolée pour les photos mais malheureusement Bouddha aussi a souffert de la pluie ce jour là…C’était la misère, je vous laisse imaginer : essayer de descendre ces escaliers minuscules sans glisser et en essayant de pas se prendre le parapluie des autres dans les yeux/la tête (j’y ai eu le droit tout le long). En plus, il faisait froid. Pour être honnête, le temps m’a énervé et je n’ai pas pu en profiter correctement car même malgré les protège-chaussures je me suis retrouvée avec les pieds trempés. Puis, personnellement, je préfère le Bouddha de Mengshan dans le Shanxi. Le Bouddha de Leshan est incroyable mais on voit qu’il a souffert de la pollution, du temps et qu’il a été rénové de nombreuses fois ce qu’il fait qu’on a du mal à se rendre compte de son âge. Le Bouddha de Mengshan, qui a seulement 8 mètres de moins et qui est plus vieux que Leshan, est beaucoup mieux conservé et je trouve le panorama plus agréable (je ne vais pas cracher dans la soupe car le Bouddha de Leshan offre également une belle vue vu d’un bateau). Mais je suis malgré tout contente d’avoir vu le fameux Bouddha inscrit au Patrimoine de l’UNESCO.

Nous sommes allés ensuite visité la partie du Bouddha Oriental et là ce fut une grosse claque ! On vient avant tout pour le Bouddha Géant mais rater cette partie là serait de la folie ! Avant d’y accéder, il va falloir marcher un moment sans rien voir mais une fois arrivé c’est magique ! 

ob_b8ba6e_webwxgetmsgimg-11

On arrive dans une cave, appelé « Palais souterrain » avec pleins de gravure de Bouddha et de ses aventures. C’est tout simplement sublime ! En descendant on trouve également une immense sculpture de Bouddha qui me fait penser aux grottes de Yungang même si les statues ne sont pas directement gravées dans la montagne. On en ressort émerveillé !

Une fois sorti, vous avez également la possibilité de voir une petite place

avec un immense escalier qui mène à un Bouddha. Panda et moi nous l’avons grimpé, non pas sans peine. A gauche de ce Bouddha se trouve une pièce avec un Bouddha en or mais nous n’y sommes pas allés. Nous sommes partis à droite et nous avons trouvé une magnifique sculpture de Guanyin à 1000 bras !

C’était vraiment un superbe endroit et je suis bien contente que mes tickets Klook contenaient cet endroit ! Ensuite, retour à la case départ donc vers le Bouddha Géant. Heureusement nous sommes arrivés plus tôt car maintenant il fallait faire la queue pour descendre voir le Bouddha ce qui n’était pas le cas lorsque nous y sommes allés. Nous devions partir de Leshan vers 17h mais finalement nous avions fini plus tôt (vers 11h), on s’attendait à ce qu’avec le festival de Qingming Jie il y ait encore plus de monde à l’ouverture. On a décidé de déjeuner puis ensuite de repartir vers Chengdu. Et là c’est tout aussi intéressant ! 

Nous avons mangé deux spécialités culinaire de Leshan qui sont le Boboji 钵钵鸡 et le Tianpiya 甜皮鸭.

Le Boboji 钵钵鸡 est une sorte de soupe (pimentée ou pas) où trempent des brochettes de différentes sortes (oeuf, ailes de poulet, algues, tofu…). Pour ma part je trouve ça pas mal mais sans plus. Parcontre on peut voir qu’ici c’est une institution ! Tous se trouvaient dehors à s’enfiler les brochettes ! 

ob_6c02f7_14d3e99870194b5d910c5ce7c292ec00

Et enfin mon préféré le Tianpiya 甜皮鸭 ! Tianpiya signifie « Peau de Canard sucrée » et comment vous dire que c’est un vrai délice ! Nous n’avons pris que la moitié d’un canard avec Panda car il trouvait ça suffisant pour nous mais j’aurai tellement voulu en ramener un à la maison ! Je vous le conseille très fortement ! 

ob_0f1270_100c0a0000004o9od898d

Histoire du Bouddha de Leshan : Le Bouddha de Leshan est taillé dans la montagne Lingyun. Elle mesure 71 mètres de haut et 25 de large au niveau des épaules ce qui en fait la plus grande statue de Matreya du monde. Sa tête fait 14,7 mètres de haut, elle comporte 1021 petits chignons enroulés sur le dessus. Ces chignons sont faits à partir de blocs de pierre qui sont encastrés dans sa tête comme un système de « cheville ». Au niveau de son visage, un seul oeil mesure à lui seul 3 mètres et ses oreilles mesurent 7 mètres. On dit que les longs lobes de Bouddha montrent sa connaissance mais aussi on dit que c’est les bijoux qu’ils portaient du temps de sa richesse qui les lui ont agrandit. Le Bouddha a malheureusement beaucoup souffert depuis sa construction. La région ayant connu un grand développement à largement contribué à sa « souffrance » : pollution atmosphérique, hordes de touristes et aucune protection contre cela. Le gouvernement a alors décidé de fermer les usines les plus proches du site mais malheureusement s’était déjà trop tard et cela a déjà affecté le Bouddha qui se retrouve maintenant avec un nez noir mais aussi beaucoup de poussières noires sur le visage. Le Bouddha souffre ensuite d’érosion. Malgré le fait qu’il comporte un système de drainage au centre de son corps, système qui fut mis en place lors de sa construction!, la pierre continue de pourrir due à l’imprégnation des eaux. L’érosion provient également de l’escalier creusé dans la falaise pour permettre l’accès aux touristes. Il y avait autre fois une structure en bois de 13 étages qui protégeait la statue de l’érosion mais celle-ci fut détruite par les Mongols entre la fin de la dynastie Yuan et le début de la Dynastie Ming. Il fut inscrit au patrimoine de l’UNESCO en 1996 ce qui a emmené une énorme campagne de restoration de la part du monde entier. Des banques ont même fait des prêts à taux zéro afin de pouvoir aider à sa conservation.

Il fut réalisé lors du règne de Xuanzong de la Dynastie Tang (empereur célèbre pour son histoire avec l’une des 4 beautés Chinoises : Yang Guifei) en 712 et fut achevé en 803 sous l’empereur Dezong. C’est un moine nommé Haitong (dont on peut voir la statue sur place) qui a entreprit sa construction. Celui-ci espérait que la représentation de Matreya, le Bouddha du Futur, calmerait les eaux du fleuve où passaient les navires. La légende dit que le chantier aurait été menacé. Lors il se serait arraché les yeux afin de prouver sa sincérité et sa piété. Il a ensuite passé le reste de sa vie dans une caverne qui était en fait une tombe abandonnée. Malheureusement après sa mort, le chantier tomba à l’abandon à cause du financement qui était devenu insuffisant. Mais 70 ans plus tard, un gouverneur militaire décida de « sponsoriser » le projet qui reprit alors et il fut finit par les disciples de Haitong. Apparemment tous les gravats qui serait tombé dans la rivière lors de sa construction aurait permit à la rivière d’être plus navigable.

0 comments on “Le Grand Bouddha de Leshan, Sichuan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :