Culture chinoise Jiangsu Musée Nanjing

Le Musée des Examens Impériaux du Jiangnan, Nanjing

Je me languissais vraiment de vous faire cet article car cet endroit fut un véritable coup de coeur ! Vraiment c’est la chose que j’ai le plus aimé pendant mon petit séjour à Nanjing, je me suis littéralement régalé ! 

ob_9d74fe_54244723

Ce qu’il faut savoir c’est qu’il y a deux musées mais ils sont en face l’un de l’autre et le ticket compte pour les deux ! Nous avons commencé avec le bâtiment historique. On y trouve les cellules (qui mesurent 1,33m chacune) où les érudits s’instruisaient nuit et jour pendant 1 an afin de passer les fameux examens impériaux qui je le rappelle sont les parents du Gaokao que passent les Chinois de nos jours ! On comptait apparemment 20 644 cellules dans la Dynastie Qing ! On y trouve ce qu’apportaient les érudits pour travailler : Un panier avec leur nécessaire d’écriture ainsi qu’une lampe à huile. On y voit aussi ce qu’ils mangeaient, franchement si ça c’est pas génial ! On peut un peu plus s’imaginer dans la vie d’un érudit ! A oui j’ai aussi oublié de vous dire qu’ils dormaient dans ces cellules, en se recroquevillant…Et on y voit également quelques statues représentant les plus grandes réussites de cette « école » dans les différentes dynasties Ming et Qing.

De là, on arrive sur la bordure de la rivière Qinhuai et la vue sur ce mur de dragons est des plus agréables ! Dans une petite cour derrière, vous pouvez trouver un petit temple dédié au Dieu des examens, Zhong Kui. C’est celui qui dit qui réussira son examen ou pas, alors on trouve des offrandes et des rubans où l’on écrit son voeu dédié à ce Dieu. 

Après nous sommes passés à l’autre musée qui est cette fois-ci plus moderne et qui retrace vraiment le pourquoi de la création des examens impériaux, son ascension et sa fin. Juste à coté à sa gauche, il y a un magasin de souvenirs trop mignons représentant des érudits ! Après j’aime ce côté mignon donc j’avais envie de tout acheter mais vous avez au bout du magasin des souvenirs plus « adultes ». Je vous conseille d’y passer ! Pour y accéder, on descend une pente qui nous amène peu à peu dans le silence. On y trouve deux murs distincts : un fait de rouleaux de bambous représentant les livres de l’époque (on disait qu’un érudit devait avoir lu 10000 livres et parcouru 10000 lieues pour avoir son examen) et un autre en forme d’écailles de poissons qui représentent la célèbre légende du poisson qui va à contre courant pour se jeter dans la fontaine du dragon et devenir lui même un dragon !

 Bref on voit un magnifique film animé qui montre comment se passait la vie dans ce quartier à l’époque ! Sublime !

ob_e864a6_webwxgetmsgimg-5

On apprend que le système a été mis en place pour pouvoir donner sa chance à tout le monde, même aux classes sociales les plus basses, et éviter la conspiration dans les familles qui avaient déjà un haut rang. Et d’ailleurs, ce qu’il faut savoir, c’est que la France a prit cette idée de la Chine pour l’examen des fonctionnaires ! Et on apprend que le déclin de cette institution a commencé quand un homme, j’ai encore une fois oublié le nom, a raté plusieurs fois l’examen et se sentait tellement nul après qu’il a décidé de faire une mini « guerre sainte » afin de supprimer ces examens. Voila ! Je vous fais un raccourci car il est impossible de noter ici tout ce que j’ai pu lire dans ce musée mais rassurez vous la plupart est en anglais !

Je vous avais parlé de l’Académie Impériale de Beijing. Comme je l’ai dit plus haut, ceux se trouvant dans les alentours de Nanjing le passaient à Nanjing et ceux du Nord le passaient à Beijing. Après ceux qui arrivaient à passer les derniers concours pour servir la cour de l’Empereur finissaient par le passer à Beijing mais dans la Cité Interdite. On blague pas ! Bref le musée se trouvant à Nanjing est 1000 fois mieux et il n’y a pas photo du tout car au moins on y trouve de plus amples explications sur le système et le musée est très bien aménagé ! En gros, si vous passez à Nanjing c’est à ne manquer sous aucun prétexte ! 

Histoire : Le Centre des Examens Impériaux du Jiangnan a été construit la 4ème année du règne de Xiaozong, Empereur de la Dynastie des Song du Sud en 1168. Et pendant la Dynastie Ming, où je le rappelle Nanjing était la capitale, ce centre servait d’examination pour la province du Jiangsu mais aussi de la province de l’Anhui et bien sûr pour Nanjing elle-même. Quand la capitale proclamé par Yongle fut de nouveau Beijing, il resta quand même le centre principale du Jiangnan. C’est le seul musée professionnel où l’on étudie l’examination impériale de l’Ancienne Chine mais aussi la seule institution où l’on recueille des reliques et des données historiques à ce propos. 

Nanjing Imperial Examination Museum of China

Métro : Sortie « Confuscius Temple »

Tarif : 40 yuans (environ 5,20€)

0 comments on “Le Musée des Examens Impériaux du Jiangnan, Nanjing

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :