Editions Fei Livre Partenariats

Les nouvelles aventures de Yaya et Tuduo, Les Editions Fei

Article sponsorisé sans rémunération financière.

Vous ne le savez peut-être pas mais j’adore lire ! J’ai fait une filière littéraire (bachelière 2009 !) et j’ai toujours adoré lire des BD, des nouvelles, des romans…de tout ! Quand j’étais plus jeune, le père de mon frère et ma soeur me lisait toujours des histoires avant de dormir et c’est un moment que je ne voulais rater sous aucun prétexte ! Je gardais également tous mes livres, même ceux que je n’aimais pas, pour pouvoir un jour avoir une grande bibliothèque. J’ai dû malheureusement tout vendre afin d’avoir un peu d’argent pour partir en Chine. Enfin bref j’ai toujours aimé lire même si je dois avouer que j’ai beaucoup moins le temps maintenant. 

Il y a quelques mois, les Editions Fei m’ont envoyé un message pour me demander de parler du projet de leur futur roman « Les nouvelles aventures de Yaya et Tuduo » ainsi que de la cagnotte mise en place sur Ulule auprès de mes Jiaozi. Je ne vous ai jamais demandé d’argent ni quoi que ce soit, vous le savez bien. J’ai donc demandé aux Editions Fei de bien vouloir m’envoyer une partie du premier ouvrage de la série qui se nomme « La Balade de Yaya » (vendue tout de même à 200000 exemplaires !) afin de pouvoir vous en parler comme il faut. Ce qu’ils ont gentiment accepté. Vous me connaissez j’aime ou je n’aime pas je vais vous le dire tout de suite. Là j’ai adoré ! Tout d’abord, le concept de la BD m’a plu car ça me rappelle de bons souvenirs de mon enfance à passer mon temps à lire des BD ! Les dessins sont très beaux, l’histoire est prenante et en plus ça se passe en Chine dont Shanghai ! Et pour moi qui y habite, même si vous avez juste visité, il y a des repères spatio-temporel qui sont géniaux ! Il y a de la vraie recherche !

ob_bcf956_824-rot

L’histoire se situe dans le Shanghai des années 30 en pleine guerre Sino-Japonaise. Cette histoire c’est d’abord celle de Yaya, une petite fille choyée, qui rêve de devenir une grande pianiste. Temps de guerre oblige, ses parents décident donc de partir en direction du Sud du pays. Mais Yaya n’est pas de cet avis car elle a un concours de piano à passer ! Elle décide donc de s’enfuir de chez elle afin de se rendre au concours…ce qui n’était pas franchement une bonne idée ! Elle tombe alors sur Tuduo (à prononcer Toudou-o, Tudou signifie « pomme de terre »), un petit voleur au grand coeur, qui va essayer de l’aider à retrouver ses parents. Et de là commence toute une folle aventure ! 

J’ai sincèrement aimé voire adoré ! Comme je l’ai dit sur la page Facebook, malgré que ce soit des enfants et que j’ai beaucoup de mal à m’identifier désormais à cette tranche d’âge, les personnages sont très attachants et l’histoire très bien tissée. Je l’ai tellement apprécié que je vous avais mis le lien de la cagnotte Ulule si auxquels cas vous vouliez participer. Et…la cagnotte a été atteint à 145% ! Cela m’a rendu vraiment heureuse car je crois beaucoup en ce projet et aux aventures de Yaya et Tuduo. Les Editions Fei ont eu la gentillesse de m’envoyer le premier tome cette fois-ci du roman des « Nouvelles Aventures de Yaya et Tuduo Tome 1 : les fantômes de l’orphelinat » en format PDF ! 

On retrouve Yaya et Tuduo, un peu plus âgés cette fois-ci, à Shanghai dans l’ancienne maison de Yaya. Yaya et Tuduo ont bien grandi et sont devenus plus matures grâce à leurs aventures passées. Yaya, sa mère et son oncle Chen ont transformé la maison en orphelinat pour aider les jeunes enfants perdus. Malheureusement le papa de Yaya, qui était parti a sa recherche, n’est jamais revenu ce qui cause une grande tristesse dans le coeur de Yaya. Le but de l’orphelinat étant de permettre à ces jeunes enfants de perdre les habitudes de la rue et de devenir des enfants bien élevés. Malheureusement les petits se font voler le peu de choses qu’ils ont. Les accusations se font bien évidemment sur Tuduo. A tort ou à raison ? Tuduo clame son innocence et, déçu d’être accusé à tort par Yaya, décide donc de partir à l’aventure en tentant sa chance en ville ! Malgré le départ de Tuduo, les vols continuent. Yaya s’en veut d’avoir perdu son meilleur ami et décide de partir à sa recherche. Mais si ce n’est pas Tuduo, qui cela peut bien être ? 

Même si désormais leurs aventures sont en version roman et non plus en version BD, cela se lit très bien et très vite. D’ailleurs c’est un roman conseillé à partir de l’âge de 8 ans alors tout le monde peut mettre la main à la pâte ! Mais cela ne fait pas enfantin pour autant si ça peut vous rassurer. Patrick Marty a une très belle plume pour ne pas tomber dans l’enfantillage pour les adultes ni pour que le ton soit trop grave pour les enfants. De plus, il y a quelques annotations de vocabulaire pour permettre de comprendre certains mots Chinois que l’on ne pourrait pas comprendre (comme Ayi) mais aussi en Français. C’est juste parfait ! Les dessins de Golo Zhao sont toujours aussi beaux et cela fait plaisir de retrouver Yaya et Tuduo en deux beaux enfants ! Et je voudrais vous parler d’une phrase dans le roman qui m’a fait revenir à mon enfance : « Vous pensez qu’on ne comprend rien parce qu’on est trop petit ». Mon grand-père me racontait souvent qu’une fois lorsque j’étais petite, quand j’étais chez lui, je voulais l’aider à nettoyer le four et qu’il avait dû me gronder fortement pour que je lâche l’affaire et sorte de la cuisine. Il avait peur que le produit à décaper me fasse du mal (oui à l’époque j’étais une petite teigne). C’est lorsqu’il a mis le pied dans la salle à manger que je lui ai dit : « A la maison c’est papa et maman qui commandent, à l’école c’est la maîtresse qui commande, ici c’est toi qui commande ! C’est pas parce que je suis petite que je n’ai rien à dire ! ». Et ça m’a fait rire parce qu’au final on a tous quelque chose de Yaya et Tuduo en nous. 

Je suis très contente que ce livre ait pu voir le jour et je me languis de me procurer la suite des aventures en version papier, car j’ai une préférence pour le papier.  

Merci aux Editions Fei pour cette très belle découverte, de m’avoir permis de relire un livre (ça fait tellement longtemps) ainsi que pour m’avoir permis de vous faire découvrir ce beau projet.

Vous pouvez retrouver le livre dans la librairie parisienne des Editions Fei.

0 comments on “Les nouvelles aventures de Yaya et Tuduo, Les Editions Fei

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :