France Musée Paris

Musée Cernuschi, Paris

Certes on est pas en Chine mais cela n’empêche pas de faire de belles découvertes Chinoises hors de Chine !

J’avais déjà visité le Musée Guimet qui est très célèbre à Paris au près des amateurs d’art Asiatique mais c’est lorsque l’exposition « Parfums de Chine : la culture de l’encens au temps des empereurs » que j’ai entendu parler du Musée Cernuschi. Exposition à laquelle je n’ai malheureusement pas pu assister…

Alors j’ai profité d’une exposition temporaire : « La Chine en Révolution, esquisses de l’époque Maoïste » pour sauter le pas.

Je tiens à le dire tout de suite : le musée est gratuit ! Si c’est pas beau ! On a accès à l’art d’autres cultures gratuitement, ça vaut le coup de s’instruire et d’agrandir son esprit ! Vous pouvez également faire un don et vu ce que je vais vous montrer et dire par la suite, autant vous dire que ça vaut le coup de faire un petit geste envers ce sublime musée !
Il y a certaines expositions qui sont néanmoins payantes.

Concernant l’exposition « La Chine en Révolution » on y voyait une vingtaine d’esquisses, de tout formats, qui montraient les dessins de ce qui ont pu être par la suite de vraies affiches de propagande. Vous en reconnaîtrez surement au moins une ! Comme je l’avais dit pour le musée des affiches de propagande à Shanghai, cette période de l’histoire est flou pour nous comme pour les Chinois et il est très difficile de trouver des traces de ce passé. Alors de se retrouver devant ces esquisses de ce qui devait montrer la toute puissance de Mao Zedong, difficile de rester de marbre. On y apprend quelques petites choses dont le fait qu’il n’y avait pas d’artiste à proprement dit, chose que j’avais déjà expliqué. On faisait ses réalisations et c’était soit la plupart du temps anonymes soit il était possible que le nom de l’artiste soit changé si un autre artiste trouvait quelque chose de mieux à ajouter. Je ne vais pas dire que c’est l’exposition la plus impressionnante que j’ai pu faire mais tout de même c’était tout de même émouvant de se retrouver devant ce pan d’Histoire et de ressentir l’artiste derrière cela.

Ensuite on passe de l’autre côté de l’entrée pour rentrer directement dans le musée. Le musée était à la base l’hôtel particulier d’Henri Cernuschi, il placera ici sa collection d’artefacts qu’il a pu chiner lors de ses voyages en Asie. Si vous êtes intéressés par sa biographie vous pourrez la trouver sur Internet. Ce que j’aime encore une fois, c’est qu’on trouve énormément de choses sur la Chine. Je suis désolée de renfoncer un peu le clou mais on trouve énormément de choses sur le Japon, encore plus avec la période Japonissimes 2018, et peu de choses sur la Chine alors quand on en trouve je ne suis que joie ! Et surtout quelles pièces ! On y trouve des artefacts de la collection de M. Cernuschi lui-même mais aussi celles de généreux donateurs qui ont fait don de leurs trésors au Musée pour notre plus grand plaisir. 

ob_61c918_wechatimg721

On y trouve des poteries de l’époque préhistorique (Dynasties Xia et Shang), d’ailleurs je suis restée sidérée par la précision du dessin sur les vases ! Comme le disait mon prof d’histoire japonaise « Pour vous c’est peut-être nul comme art mais imaginez vous qu’à l’époque c’était quelque chose de sensationnel que de pouvoir faire des motifs sur des vases » ! Il y a également des récipients à liquides, du jade, des armes…C’est vraiment une grande collection ! Après on passe sur des époques telles que la Dynastie Han, Tang mais pas d’époque récentes telles que les Ming ou les Qing. Ca me manque mais d’un côté ce n’est pas plus mal car avec toutes les années de règne de ces deux Dynasties, et tout ce que ça a apporté à la Chine, on a du mal à s’imaginer les arts d’autres Dynasties. Et on continue avec d’autres beautés.

Des bodhissatva, de la céramique, des entrées de chambres funéraires, des mingqi (petits personnages en terre ressemblant à des servants afin d’accompagner le défunt dans l’au-delà) et même des parures funéraires…Et là c’était la fin du tour ! 
Je me suis quand même renseignée pour savoir s’il y avait autre chose à découvrir et on m’avait dit que j’avais tout vu. Ce que j’avais en tête ? L’envie de dire : « Encore ! Encore ! »

J’ai adoré ce musée ! Petit par la taille mais riche de par sa collection ! Ici je vous parle de la Chine mais il y a également quelques objets provenant du Japon (comme le Bouddha que je vous mets en photo ici), de la Corée mais aussi du Vietnam. Vous trouverez tout de même plus de Chine que d’autres pays il faut bien l’admettre. 

ob_ec6963_wechatimg728

Je vous recommande vraiment ce musée qui offre une collection aussi sublime que passionnante ! J’ai même envie de dire qu’il est incontournable pour les Sinophiles !

ob_01c83d_wechatimg735

Musée Cernuschi

 7 Avenue Velasquez

75008 Paris

Tarif : Gratuit pour l’exposition permanente

0 comments on “Musée Cernuschi, Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :