Musée Stockholm Suède

Musée des Antiquités de l’Extrême Orient, Stockholm

2019/07/musee-des-antiquites-de-l-extreme-orient-stockholm.html

Musée qui s’appelle « Ostasiatiska Museet » en Suédois. 

Mon premier article sur Stockholm ! Pour ceux qui me suivaient sur mon compte personnel, vous savez que je suis partie à Stockholm en fin Juillet et que je vous ai même fait profiter de mon petit voyage. Clairement j’ai adoré Stockholm ! C’est une magnifique ville, qui pour le coup n’avait pas beaucoup de touristes donc pas oppressante, avec un beau patrimoine et très en avance sur nous la France ça c’est peu de le dire. Bref je ne ferai pas d’articles sur Stockholm car vous n’en avez pas formulé le désir, ce que je peux bien comprendre étant donné que vous êtes ici concernant mes aventures Chinoises. Qu’à cela ne tienne ! J’ai visité quelques endroits qui vous donneront quelques « chinoiseries » à vous mettre sous la dent !

Je vais commencer par le commencement : le Musée des Antiquités de l’Extrême Orient. Je ne vais pas vous mentir j’avais chercher quelques endroits ayant attrait à la culture Chinoise afin de vous faire des articles ici pour casser la monotonie que commence à prendre ce blog. Ne me mentez pas… J’ai donc trouvé deux musées : Le Musée des Antiquités de l’Extrême Orient et le Musée Ethnographique. Malheureusement nous n’avons pas eu le temps de voir le deuxième car nous sommes tout de même venus pour la culture suédoise mais nous avons réussi à faire le premier car il se trouvait proche de l’hôtel et que nous avions eu un peu de temps pour l’inclure.

C’est un musée qui se trouve sur l’île de Skeppholmen et il se trouve un peu en hauteur donc on a une jolie vue sur le palais Royal. Ben oui un musée qui a une belle vue on ne dit pas non ! Et pour le deuxième point positif : C’est un musée gratuit ! En effet les 4 Musées que contient le « National Museum of World Culture » (Ostasiatiska, Etnografiska, Varldskultur, Medelhavet) sont gratuits. Je ne dis pas que tout devrait être gratuit mais je trouve ça bien comme initiative de pouvoir mettre la culture mondiale à la portée de tous car soyons francs on ne veut pas dépenser pour quelque chose qui ne nous attire pas n’est-ce-pas ? Bref ce sont déjà deux bons points pour ce musée.

Ensuite parlons du musée en lui-même. On y trouve donc le Japon, la Corée et la Chine. Une Occidentale en Chine y oblige je ne vous parlerai donc que de la Chine. Il y a deux expositions concernant la Chine : China before China et Middle Kingdom – Imperial China. On y trouve aussi une immense bibliothèque comprenant pleins de livres Chinois. Les visiteurs Chinois rageux s’amusaient à dire que c’était des faux mais malheureusement les touristes chinois ne sont pas toujours très sympathiques. Bref moi j’ai trouvé la bibliothèque impressionnante. On ne peut pas toucher aux livres mais j’ai trouvé ça incroyable de voir le nombre de livres qui s’y trouve !

ob_b99641_wechatimg939

Ensuite parlons des expositions. Comme dans toutes les expositions sur la Chine on commence à la préhistoire pour finir sur la dernière dynastie des Qing. Sauf pour la préhistoire (l’exposition « China before China »), tout se trouve dans la même pièce. Vous trouverez au sol des marquages situant la dynastie et donc vous saurez que les vitrines correspondent à cette période. Je trouve ça pas plus mal sachant qu’étant donné que la collection est « petite » ça permet de pouvoir tout faire en une fois. Pour ce qui est de la partie préhistoire, même si je suis toujours éblouie par la beauté des poteries qu’on y faisait à ce moment-là avec si peu de moyen, ce n’est pas ma partie préférée. Parcontre ce que j’aime en Suède c’est que leurs musées sont très interactifs. Dans cette exposition, vous trouverez une sorte de « placard » si je peux appeler ça comme ça et vous pouvez tirer les tiroirs afin de découvrir encore plus de choses à découvrir. Il y a une vidéo qui est projetée mais elle est en Suédois donc malheureusement je ne peux pas vous en dire grand chose.

Passons à l’autre exposition « Middle Kingdom – Imperial China ». Quand on la voit de loin on se dit « Oh lala il y a l’air d’avoir des choses magnifiques à l’intérieur ». Oui…et non. Oui parce que c’est quand même des objets inestimables que l’on trouve à l’intérieur et non parce que j’ai déjà vu des expositions bien plus sublimes que ça hors Chine. Alors attention je ne dénigre pas la collection, juste qu’elle m’a fait moins sensation que d’autres. Mais cela ne m’a pas empêché d’y trouver quelques pièces qui ont retenu mon attention et que je vous montre juste ici.

Dans cette collection on parle également, du moins vers la période Ming/Qing, des relations Suède-Chine. Dans le sens où la Suède appréciait énormément la porcelaine de Chine et a commencé à beaucoup importé leurs porcelaines et d’autres objets d’art car la Chine était considérée comme un pays exotique où tout est beau et où il fait bon vivre. Mais ça j’en reparlerai plus tard. Même si ce n’est pas une partie très étoffée, et que je n’ai pas trop apprécié car je n’aime pas le style porcelaine chinois européanisé,  j’ai tout de même apprécié le fait qu’on mette les relations Chine-Suède. Quand on va dans un musée on y trouve beaucoup de choses sur le pays et peu de choses à propos des liens qui les unissent les deux pays. 

ob_b95e9f_wechatimg932

Vous l’aurez bien compris, la plupart des artéfacts de la collection ne m’ont pas transcendé. Passons donc à mon endroit préféré dans un musée : la boutique ! Je fais partie de ces gens qui adooooorent les boutiques de musée ! Clairement j’ai adoré cette boutique ! Il y avait beaucoup de belles choses, pour tous les goûts et pleins de livres très intéressants. Bref il est très facile de ressortir avec quelque chose mais il faut savoir que ce n’est pas donné, ce qui a fait que j’ai été très raisonnable dans mes achats.

Pour conclure, je trouve ça bien qu’un tel musée permettant de faire découvrir la Chine puisse être mis en place en Suède et qui plus est puisse être gratuit. La collection elle-même, pour être franche, n’est pas la plus belle que j’ai pu voir et ne vaut pas vraiment l’occasion de s’y arrêter à tout prix sauf si vous avez un peu de temps devant vous.
Parcontre gros coup de coeur sur la boutique mais encore une fois c’est pas donné et on ne peut pas venir uniquement pour ça.

Ostasiatiska Museet 

Tarif : Gratuit

0 comments on “Musée des Antiquités de l’Extrême Orient, Stockholm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :