Chine Hangzhou Musée Zhejiang

Musée National du Thé, Hangzhou

Pour ceux qui ne le savent pas, Hangzhou est très célèbre pour le thé et pour un thé en particulier : le thé Longjing ou thé « puits du dragon » pour la version Française.

Ce thé est vraiment très réputé parmi les amateurs de thé et un thé Longjing de bonne qualité peut coûter assez cher. Pour en savoir plus sur ce thé, je vous invite à aller voir le post sur ma page Facebook (Une Occidentale en Chine) qui est (je pense) assez détaillé sur le sujet.

Donc forcément, les terrasses de thé Longjing sont quelque chose d’incontournable que je voulais absolument voir. Nous y sommes allés après avoir été à la Pagode Lei Feng car ils ne ne se trouvent pas très loin l’un de l’autre. Ah oui, contrairement aux grandes villes Chinoises aller d’un point A à un point B n’a jamais été aussi rapide ! A Shanghai, Beijing et même Taiyuan si vous pensez qu’un endroit se trouve très près de l’endroit où vous vous trouvez… détrompez-vous ! Ici je retrouve vraiment les distances françaises et ça fait du bien de ne pas avoir l’impression de passer son temps dans une voiture ! 

C’est un paysage magnifique ! Ca ne ressemble ni plus ni moins à un grand espace constitué de buissons sauf que ces buissons sont du thé ! J’ai adoré ! Nous partons après pour le musée national du thé qui se trouve à côté. 

A Hangzhou, la plupart des musées sont gratuits et ça c’est vraiment pas mal ! Donc le musée est gratuit mais malheureusement la plupart des explications sont en Mandarin donc essayez de vous faire accompagner par une connaissance Chinoise. On nous explique comment le thé a été découvert, le style de théières et de tasses selon les Dynasties, l’importance qu’avait le thé selon les Dynasties…

Je pense que c’est très intéressant de savoir comment le thé a pris cette notoriété dans les maisons Chinoises car le thé est une institution en Chine. D’ailleurs vers la fin du musée on montrera tout les dérivés du thé dans la vie moderne : on y voit des bonbons, des boissons, des shampooings, des soins etc…

ob_cb3173_webwxgetmsgimg-11

Il y aura une pièce où vous sera présenté beaucoup de types de thés selon sa catégorie : thé noir, thé blanc, Oolong etc…J’ai trouvé ça super de les voir tous représenter dans une même pièce pour se rendre compte à quel point le monde du thé est vaste.

Il y a même des reconstitutions de maisons de thé selon les régions et ça c’est bien évidemment quelque chose que j’ai adoré !

Le musée est très vaste. Il y a donc la première partie à l’intérieur d’un premier baraquement et après vous pouvez partir vous balader voir les autres baraquements et même voir d’autres terrasses de Longjing. Ce que j’ai fait ! La vue était sublime ! Panda m’a rejoint jusqu’au moment où il m’a dit qu’un serpent venait de lui passer à côté…Et là je suis redescendue aussi vite que j’ai pu car oui je n’aime pas les serpents. Venimeux ou non, petit ou grand c’est la même chose ! Décidément Hangzhou est la ville des serpents haha (cf. Légende du Serpent Blanc que j’avais aussi raconté sur la page Facebook) !

ob_08438a_webwxgetmsgimg-17

Mis à part la première partie que je viens de vous conter, il n’y avait rien de très particulier. Nous avons décidé de nous reposer un peu dans une maison de thé. Nous avons choisi de goûter le thé Longjing et le thé Xihu Longjing (Xihu signifiant Lac de l’Ouest en Mandarin) qui est le type de thé que l’on ne trouve qu’à Hangzhou. Je m’attendais bien sûr à la cérémonie du thé vu que nous étions dans le musée National du Thé…pas du tout ! Un verre, du thé, de l’eau bouillante et une bouilloire pour nous remettre de l’eau. Sachant que nous avions payé respectivement 68 yuans (environ 8,55€) 5et 88 yuans (environ 11,40€) ça faisait vraiment cher payé ! Nous n’avons jamais payé aussi cher un thé pour pas grand chose ! Vous l’aurez bien compris, je ne vous recommande absolument pas les maisons de thé du site.

ob_815e58_webwxgetmsgimg-18

Après nous nous sommes dit quoi de mieux qu’ici pour acheter du thé Longjing. Ca coûtait très cher et les vendeuses étaient loin de s’occuper de nous…La personne de l’accueil nous a recommandé d’aller voir les maisons privées qui se trouvait à côté. Et je vous le recommande aussi car c’est eux qui s’occupe directement de la récolte. Donc de un il coûte moins cher et de deux, le thé est de bonne qualité. 

ob_6405a6_webwxgetmsgimg-19

Les amateurs de thé vont me haïr : je n’aime pas le thé Longjing. Oui je ne l’aime pas car je n’aime pas sa petite pointe d’acidité, si je ne me trompe pas, je préfère les thés de catégories Oolong. Donc je n’en ai pas acheté pour moi mais nous avons offert du Xihu Longjing pour la famille de Panda. Nous leur avons pris la récolte de Qingming Jie (l’équivalent de la Toussaint Française) qui est considérée comme la meilleure récolte. 

Il n’y a que la première partie du musée est intéressante et qui en vaille la peine donc heureusement qu’il est gratuit. Si vous voulez aller voir les terrasses ça peut être intéressant d’y aller pendant la récolte et pourquoi pas y participer ! 

0 comments on “Musée National du Thé, Hangzhou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :