Chine Pagode Shanxi

Muta, Shanxi

Encore une autre merveille du Shanxi : Muta ! Une des merveilles que j’espérais définitivement voir avant de partir ! En fait, nous avions prévu d’aller à Muta après Xuankongsi comme ça notre petit tour du Nord du Shanxi était désormais fini. Laoye a voulu m’emmener voir les temples de la Montagne Hengshan ce qui nous a fait arriver en retard pour Muta…Je ne vous parlerai pas de la montagne Hengshan car nous n’avons même pas atteint les temples, cela demandait 2h de marche et vu que c’était soit Muta soit Hengshan j’ai choisi Muta ! Malheureusement nous sommes arrivés à 17h30 donc malheureusement le soleil était déjà à moitié couché et j’ai dû retouché un peu ma photo pour que vous puissiez mieux voir. Veuillez me pardonner… 

Avant d’arriver à Muta on passe d’abord par un hall qui est le Hall de Matreya Bouddha dans sa forme Pudai (appelé 弥勒佛 Mile Fo en Chinois). Je dois avouer que je n’ai pas trop bien regardé car je me suis précipitée pour aller voir Muta avant que le site ne ferme. Elle est la plus belle pagode que j’ai pu voir à ce jour ! Oui rien que ça ! Elle n’est pour mon goût pas trop fine ni trop épaisse et juste décorée ce qu’il faut ! Vu le style assez « simple » de cette pagode on pourrait croire à un style neutre de temple Japonais. Je suis restée enchantée devant tant de beauté !

ob_3763a5_wechatimg583

Nous sommes ensuite rentrés dans la pagode et là aucune lumière. Il faut savoir qu’elle est tellement ancienne et qu’on essaye tellement de la préserver qu’elle n’a pas été touchée ni même pour mettre la lumière. D’ailleurs une fois le soleil couché, on ne la voit plus du tout dans le panorama comme si elle n’existait pas alors que généralement tous les monuments chinois sont ne serait-ce qu’un peu illuminé une fois la nuit tombée. Ben pas pour Muta. D’ailleurs on ne peut pas monter dans les étages de la pagode. Revenons à nos moutons ou plutôt à nos Bouddha car on s’est retrouvés dans le hall dans le noir complet avec un Bouddha géant ! Comment on l’a vu ? En mettant nos flash de téléphone Panda et moi ! Oui je sais ça fait pas top dit et fait comme ça mais franchement avions-nous vraiment le choix ? Même si Bouddha ne fait pas très peur en soit mais je n’aimerais pas rester enfermé avec un Bouddha géant dans le noir. Je dois avouer qu’il a été très difficile de voir les détails qu’offre la statue étant donné que nous n’avions pas une lampe de poche. Donc je ne peux pas vous dire « Oua il était magnifique » vu que je ne l’ai pas bien vu et qu’il n’y a aucune photo sur Internet. Mais il avait l’air d’être très bien fait et très beau. Autant vous dire qu’aussitôt sorti aussitôt la porte s’est refermée…

ob_ec5c2d_wechatimg585

Après on est ressortis pour voir les autres halls et clairement il n’y a pas grand chose à voir. On vient vraiment pour Muta. Mais ça en vaut la peine car c’est vraiment une belle pagode qui mérite vraiment une petite halte après ou avant Xuankongsi ! 

D’ailleurs près du temple vous avez des lieux de VR (réalité virtuelle). Au début avec Panda on rigolait car on se disait « Pourquoi faire de la VR si on peut se rendre à la pagode ? » mais en fait c’est pas si bête ! La VR vous permet de visiter les étages de la pagode qui sont inaccessibles au public et de voir également les reliques qui s’y trouvent. On voulait surtout rentrer car il faisait tard mais je pense que ça peut être sympa afin de voir l’entière beauté de la pagode !

Histoire : Muta a été érigée en 1056 pendant la Dynastie Liao durant le règne de l’Empereur Daozong par un moine nommé Tian. D’ailleurs Muta n’est pas son vrai nom. Muta signifie tout simplement « Pagode en bois » et son vrai nom est « Pagode Sakyamuni du Temple Fogong » ou « Pagode de Yingxian », Yingxian étant la ville où elle se trouve. Cette pagode est très célèbre pour plusieurs raisons : tout d’abord c’est la seule pagode entière en bois restant de toute la Chine. Deuxièmement et surement la plus importante c’est que c’est une pagode de bois qui n’a été construite grâce à l’aide d’aucun clou ! Oui oui il n’y a aucun clou dans la pagode Muta, le système est un système de « Dougong » qui se trouve être un emboitement de supports en bois ! Et enfin, au quatrième étage se trouve une des reliques de Bouddha, l’une de ses dents. Cette pagode est une ode à Bouddha lorsqu’il s’apprête à mourir. Les Chinois ont un proverbe « Les 3 Tours du Monde : La Tour Eiffel, la Tour de Pise et Muta » dû à leurs constructions. Elle est l’une des pagodes les plus grandes du monde avec ses 67,31 mètres de haut. Elle est de forme Octogonale et contrairement à ce que montre les apparences, elle a 9 étages au lieu de 5. Il est dit que Muta n’a été rénové que 10 fois avant le 20e siècle mais ce ne fut jamais à cause des tremblements de terre qui ont d’ailleurs été listé dans les registres de la Province du Shanxi. Mais malheureusement, on lui tira dessus pas moins de 200 fois lors de la Deuxième Guerre Sino-Japonaise ce qui nécessita donc quelques petites rénovations. D’ailleurs lorsqu’on la répara en 1974, on y trouva de vrais trésors comme des stras bouddhique mais aussi 12 Tripitaka datant de la Dynastie Liao imprimés en 1003 et également 35 rouleaux d’écritures imprimés en plus de 8 rouleaux manuscrits. La Pagoda Muta se nomme Pagode Sakyamuni dû au Bouddha Sakyamuni se trouvant au rez-de-chaussée de la pagode. 

ob_5bca2b_wechatimg587

Muta 

Tarif : 50 yuans (environ 6,40€)

0 comments on “Muta, Shanxi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :