Ancienne ville Chine Jiangsu Nanjing

Porte Zhonghua, Nanjing

Comme vous le savez peut-être, Panda et moi avons décidé de faire une courte escapade à Nanjing histoire de célébrer nos noces de coton il y a un peu moins d’un mois. Nous aurions voulu visiter le mémorial du massacre de Nanjing mais j’ai décidé d’y aller un jour de commémoration donc c’était bien évidemment fermé. Nous avons donc dû changer nos plans…

J’ai été conseillé par un Jiaozi qui m’a proposé de faire une petite balade sur le mur de fortification et vous savez que j’écoute toujours mes Jiaozi ! C’est donc là où nous nous sommes rendus en premier ! Alors pour ceux qui ont été à Xi’an cela ne vous semblera pas si exceptionnel mais pour moi c’était la première fois et j’ai eu l’impression de me transformer en Jon Snow dans la Garde de Nuit. Oui désolée c’est mon petit côté Geek de Game of Thrones. J’ai choisi cette porte malgré tous les autres lieux comportant des morceaux de murs car oui on peut marcher dessus mais surtout car c’est ici que les militaires Japonais emmenèrent certains Chinois afin de les éliminer à la mitraillette lors du massacre de Nanjing, un endroit lourd de sens. Cette porte était à la base une sorte de tour de guet, et c’est ici que l’on repoussait l’ennemi en cas d’embuscade. Ses différentes cours et portes permettant de bloquer les troupes ennemies en petit groupe afin d’en venir à bout plus facilement. D’ailleurs pour les archers en herbe, vous avez également la possibilité de vous essayer au tir à l’arc dans l’une des cours. Mais le plus intéressant c’est de monter dessus et de profiter du panorama. Bon c’est pas le panorama de la Grande Muraille mais être sur ce mur faisait tout de même son petit effet !

Quand on rentre dans la tour, donc dans les trous où se cachaient les soldats, on y trouve des expositions sur la tour à l’époque/sa fonction etc…On y trouve une petite boutique aussi mais elle est plutôt chère. On y voit les drapeaux de la Dynastie Ming qui flottent au vent et j’ai trouvé ça plutôt sympa pour la touche historique !

On a pas marché sur tout le mur car le temps nous manquait, une journée c’est plutôt court, mais on a trouvé ça vraiment sympa et pour le coup vraiment typique de Nanjing ! 

Histoire : Le mur fut construit durant la Dynastie Ming entre 1366 et 1386 sur ordre de l’Empereur Zhu Yuanzhang sur la rive Nord du fleuve Qinhuai. Zhu Yuanzhang devint Empereur en 1368 et fit de Nanjing sa capitale, Nanjing (Nan = le Sud et Jing = Capitale) qui signifie donc Capitale du Sud. On peut faire pareil avec Beijing qui signifie Capitale du Nord. Le mur d’enceinte de la ville comprenait également des pans de murs datant de la Dynastie des Tang du Sud. Le périmètre du mur comptait en tout 33 676 kilomètres, il était haut de 14 à 21 mètres, il était épais de 145 mètres à sa base et 4,9 mètres dans sa hauteur avec un total de 13 portes, dont celle dont je vous parle est la plus grande, ce qui en faisait la plus grande ville fortifiée de Chine. 

Cette porte fut construit sur l’ancienne porte Sud de la Dynastie des Tang du Sud et elle ne s’appelait pas « Zhonghua » mais « Jubao ». « Jubao » vient de « Jubao Pen » qui signifie vase au trésor. Elle fut nommée comme ça en rapport à la légende de ce vase ayant appartenu à Shen Wanshen, un homme riche de cette époque, qui aurait été enterré ici-même. Son nom actuel lui fut donné en 1931. « Zhonghua » signifie « La porte de Chine », ce nom lui fut donné en rapport au Triomphe du Sud sur le Nord mené par Tchang Kaï-chek (nom Chinois : Jiang Jieshi) qui fit de Nanjing la Capitale de la Chine. 

Cette porte est toujours l’originale sauf pour les structures en bois qui ont été détruits depuis. La porte mesure 118,5 mètres de large et 128 mètres de long.  Elles est composée de 3 bastions reliés entre eux par 4 portes voutées. Le tout comporte au total 27 caves permettant d’abriter les provisions ainsi que les troupes qui compteraient au total 3000 soldats. Deux pentes fut construites pour permettre aux généraux de rejoindre le haut du mur à cheval mais aussi pour transporter plus facilement le matériel. Elle fut mise sous protection en tant que relique culturelle par le Jiangsu en 1957 et par le Conseil d’Etat en 1988 car elle est a ce jour, sans compter son aspect sophistiqué, un très bon exemple de construction militaire et sert beaucoup dans l’étude de l’Histoire Militaire de la Chine. D’ailleurs comment a-t-elle fait pour être encore en bon état de nos jours ? La construction était très stricte ! Chaque brique devait mesurer précisément : 40cm de long, 20 cm de large et 10cm d’épaisseur et devait peser 17,5kg ! Mais ce n’est pas tout ! Le nom de l’artisan et du contremaitre devait apparaitre sur chaque brique afin de savoir sur qui il fallait taper quand ça n’allait pas ! Et pour coller tout ça ? Un peu de chaux, de jus de riz et d’huile de porc et le tour est joué ! 

ob_c01f2e_382522043

Zhonghua Men

Métro : Station Zhonghua Men

Tarif : 50 yuans (environ 6,40€)

0 comments on “Porte Zhonghua, Nanjing

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :