Bouddhisme Pagode Shanghai Temple

Temple de Zhenru, Shanghai

Vous savez que j’adore sortir des sentiers battus pour vous proposer le meilleur ! Bon le meilleur peut-être pas mais surtout pour pouvoir vous faire découvrir les villes sous des angles moins touristiques. Trouver des gemmes à vous présenter, c’est mon dada ! 

Je vous ai parlé de la ville à canaux de Nanxiang récemment et vu que Zhenru se trouve sur la même ligne de métro je me suis dis pourquoi pas ne pas le faire dans la foulée. Ces deux endroits se trouvent assez loin de chez moi (environ 1h) donc j’ai saisi l’occasion… J’avais trouvé cet endroit lorsque je faisais des recherches sur « Que voir à Shanghai ? ». Comme vous vous en doutez j’ai dû faire des pages et des pages de recherche afin d’éviter les incontournables dont j’ai déjà parlé sur ce blog. Et j’ai vu une photo de pagode avec marqué « Zhenru ». Qui n’aime pas les pagodes ?! Pour sûr, ça a fini dans ma liste de « A faire à Shanghai » et croyez moi elle est encore longue !

Bref on y va on sort du métro ! Si vous tournez votre tête à gauche vous la verrez…au milieu de grues ! Le quartier semble être en construction donc le point de vue n’est pas top mais ce n’est pas grave ce qui nous intéresse c’est le temple et pas les environs. C’est à 5-10mn à pied du métro donc pas très loin. 

On arrive, on paye les billets et paf ! Le temple est en rénovation ! Mais pas une petite rénovation, il y a des bâches et du mortier partout ! Bon je ne veux pas faire la mauvaise foi car il faut bien faire des rénovations parfois donc je ravale mon désarroi. Donc le premier hall est bâché, on passe sur les halls se trouvant sur les côtés ainsi que sur le hall central. La facade de ce hall est juste sublime. Il est de style Dynastie Yuan, il fut construit pendant le règne de l’Empereur Yan You, et est très simple. Vous aurez remarqué qu’en ce moment j’apprécie beaucoup la simplicité des temples non colorés. Il est apparemment considéré comme une relique nationale. Celui-ci contient une statue en jade de Birmanie de Sakyamuni avec, à ses côtés, des statues de ses disciples Mahqkassapa et Moggaliqha. J’ai beaucoup apprécié la statue de Sakyamuni qui est d’un magnifique jade blanc nacré mais aussi car il change beaucoup des Bouddha que j’ai eu l’habitude de voir jusqu’à présent ici en Chine. Il n’a cette fois pas les yeux fermés mais demi ouverts (pour ne pas dire plus grand que ce j’ai pu voir) et à un sourire marqué très apaisant. C’est vraiment une très belle pièce. Et à l’arrière de la partie consacrée à Sakyamuni se trouve la fameuse Guanyin, déesse de la compassion. Elle portait à ce moment là une immense cape rouge et Panda, qui avait apparemment avalé un clown, m’a dit « Elle n’a pas chaud ? ». Parfois Panda a le don de détendre l’atmosphère ! 

On sort du hall pour aller en direction de la pagode avec sur notre chemin encore un hall en rénovation et là…bruits de perceuses ! Perçeuses avec un S. Quelle déception vraiment ! Comme je l’ai dit, ok il faut rénover je suis tout à fait d’accord mais on paye un ticket d’entrée quand même ! On paye le ticket pour pouvoir être au calme, se laisser bercer par la quiétude du bouddhisme, prier aussi et on entend les perceuses et c’est pas les petites perçeuses qu’on utilise à la maison là ça fait un boucan à tout casser ! Il faut bien trouver un fond pour les rénovations mais bon il faudrait au moins faire l’entrée gratuite à ce moment là ! Mais bon allez Krys, ne nous laissons pas abattre allons voir la pagode.

On va donc à la pagode qui est très belle et qui contient un petit jardin avec…une crotte de chien ! Bon on passe…J’avais lu qu’on pouvait monter dans la pagode mais on ne voit aucune entrée vers celle-ci. Quand on rentre à l’intérieur on voit de très belles gravures de Bouddha et un monsieur qui vend des mala comme dans la plupart des temples. Panda lui demande si on pouvait monter et il lui repond que non. Bizarre, j’ai pourtant lu qu’on pouvait monter. C’est quand je suis revenue à la maison et que j’ai vérifié que le commentaire écrit sur TripAdvisor daté de 2014Cela ne m’a pas empêché d’apprécier sa beauté. Cette pagode fut construite en 1999, elle est donc pas si vieille. Elle mesure 53 mètres et comporte 10 étages, elle a également dans son sous-sol des reliques de Sakyamuni. N’oublions pas que les pagodes et les stupa sont originalement créees pour contenir des reliques. A l’intérieur de la pagode, on trouve à tous les étages sur tous les murs des statues de Bouddha ainsi que des gravures sur bois de l’histoire de Sudhanakumara aux 53 maîtres. Quel dommage qu’on ne puisse admirer toutes ces beautés mais c’est pas grave on peut aussi admirer sa beauté à l’extérieur. 

Et là en partant, un moine à lunettes de soleil (je n’ai rien contre les moines à lunettes de soleil) sort ses 3 chiens dont un…fait encore caca sur la pelouse. Je n’ai rien contre les chiens dans un temple, mais le devoir d’un maître est de ramasser ce genre de choses surtout quand on est dans un temple. Que l’on soit moine ou pas. 

Bref je suis sûre que cet endroit pourrait être une vraie pépite car l’espace en lui-même est plutôt pas mal et avec la pagode cela donne un plus. Mais dans ces conditions, je peux trouver un meilleur temple et plus tranquille. Tant pis pour la pagode ! Je ne sais pas combien de temps prendront les rénovations mais je déconseille fortement d’y aller pendant ce temps là car ce serait perdre votre temps car on ne peut pas prendre beaucoup de photos étant donné que tout est bâché de vert. Mais sans cela, je le conseille volontiers ne serait ce que pour la pagode et le beau Bouddha de Jade. Et surtout qu’à mon avis, vu qu’il n’est pas très touristique il y aura la possibilité de trouver plus de calme que dans les autres plus touristiques. 

Histoire : Le nom « Zhenru » vient d’un sutra bouddhiste appelé « 成唯识论 Cheng Wei Shi Lun » en Chinois (et Vijnaptimatratasiddhi-sastra dans sa langue originelle) qui signifie « Vrai comme toujours ». Il fut construit pendant la Dynastie Song (960-1276). Son nom d’origine était « 真如院 Zhenru Yuan » et c’est le moine Yong’an qui changea son nom en « 真如寺 Zhenru Si » pendant l’ère Jiading (1208-1224) de la Dynastie des Song du Sud (1127-1276). En 1320, pendant le règne de l’Empereur Renzhong de la Dynastie Yuan (1271-1368), le moine Miaoxin le déplaça à l’endroit où il se trouve aujourd’hui. Pendant la Dynastie Ming (1368-1644), le temple fut rénové 2 fois. La première pendant la période Hongwu (1368-1398) et la deuxième pendant la période Hongzhi (1488-1505). Ensuite le temple fut détruit pendant la rebellion des Taiping en 1860 lors de la Dynastie Qing (1644-1911) et du règne de l’Empereur Xianfeng. En Mai 1959, le temple fut accepté en tant qu’héritage culturel municipal. Puis Mao Zedong lança en 1966 la Révolution Culturelle ce qui emmena certaines statues et oeuvres d’arts, dont une statue en bronze de Maitreya datant de la Dynastie Ming et une autre statue gravée en bois de Sakyamuni datant de la Dynastie QIng, à être enlevées voire détruites par les Gardes Rouges. En 1979, le Gouvernement Municipal de Shanghai redécora et réameubla le temple pour l’utiliser en tant que salle d’exposition d’ancienne architecture. En 1991, la vie du temple a repris (méditation, lectures…). En Janvier 1992, un Moine Singapouren du nom de Xingren donna au temple 3 statues de Jade de Bouddha ainsi que quelques sutras et c’est le 20 Novembre 1996 qu’il fut nommé « Site Culturel et Historique national majeur à Shanghai » par le Conseil des Affaires de l’Etat de Chine.

ob_a6ac7f_webwxgetmsgimg

Zhenru Temple

Métro : Ligne 11 arrêt Zhenru sortie 5

Tarif : 10 yuans (environ 1,30€)

0 comments on “Temple de Zhenru, Shanghai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :