Top

Les choses que je détestais manger en Chine…et que maintenant j’adore !


J’ai passé 2 ans et demi en Chine et il y a des choses que je ne voulais pas manger, que je refusais de manger sous prétexte que je n’aimais pas ça. Mais depuis mon retour en France certaines choses ont changé à la plus grande incompréhension de Panda ! Maintenant il me dit souvent « quand je pense qu’en Chine tu ne voulais même pas en entendre parler et que maintenant tu me fais des crises de manque ! ». Pour ma défense, je pense que c’est surtout la nostalgie de cette expatriation qui fait que j’ai appris à apprécier ces « plats ». Alors je vais vous parler de ces choses qui font désormais partie de mes petits plaisirs et je suis au regret de vous dire : vous n’y trouverez toujours pas le durian ni le concombre amer.

6. La laitue à la Chinoise

Je fais partie de ces gens qui n’ont aucun mal à manger la salade « comme un lapin ». Ma préférée étant la laitue Iceberg et je ne mets jamais de vinaigrette dans ma salade. Oui je fais vraiment comme les lapins. Alors pour moi manger de la laitue bouillie était une hérésie à laquelle je ne voulais absolument pas toucher ! Sauf que depuis quelques mois je me suis pris d’amour pour la laitue à la sauce huître ! Je vais pas vous mentir, la sauce y est pour beaucoup, mais du coup vous pouvez être sûrs que c’est un plat que je prends quand je le trouve au restaurant. Ça crée du coup une hésitation entre la laitue ou les aubergines. Bon faut pas trop pousser mémé dans les orties : la laitue dans le Huoguo c’est toujours niet !

5. Le tofu fermenté

Ou Doufu Ru 豆腐乳. Mais alors qu’est-ce que j’en avais horreur de ce truc ! Je détestais aussi bien l’odeur que le goût super salé et sa texture crémeuse ! Sachant qu’étant donné que j’étais malade, que je devais manger pas mal de potage de riz et que c’est le seul moyen de pouvoir l’avaler clairement c’était pas gagné ! Mais depuis mon retour en France le Doufu Ru est devenu ma nouvelle passion ! La preuve maintenant j’en achète 4 dans les supermarchés en ligne et je peux en manger 3 cubes natures à moi toute seule !


4. Le Fuzhu

Le Fuzhu 腐竹 est une sorte de longue tige de tofu séché que l’on met soit dans le huoguo ou dans certains plats. On le réhydrate dans l’eau avant de le cuire. Alors pour me faire manger du tofu avant c’était La Croix et la bannière voire c’était même pas la peine ! Mis à part le tofu puant (chou doufu 臭豆腐) que j’ai appris à aimer quelques mois avant mon départ, je peux dire que je n’ai touché à aucun tofu en 2 ans de vie en Chine ! Mais ceci est devenu mon incontournable pour le Huoguo ! Si je n’ai pas ça dans mon Huoguo c’est un Huoguo raté. Je n’aurais pas pu prendre conscience de ça plus tôt ?! Mais la peau de tofu (doufu pi 豆腐皮) ce n’est toujours pas possible.

3. Les snacks chinois

Tout ce qui était à base de viande ça allait mais alors les trucs à base de tofu comme le Latiao 辣条 c’était même pas la peine ! Déjà je ne mangeais pas le tofu comme vous avez pu le comprendre, je ne mangeais pas pimenté mais alors ces trucs infâmes c’était hors de question ! Eh bien maintenant sur ma commande Dajiangyou, vous allez voir plus de snacks que de produits pour cuisiner de la nourriture « saine ». Et puis, vous allez me prendre pour une folle, mais j’ai l’impression que ça me rapproche de Panda. Avant il les mangeait seul et maintenant je trouve que ça devient notre moment à nous de se manger les snacks. Un peu comme notre moment thé ! Du coup je suis toujours à l’affut des dernière nouveautés snacks sur Dajiangyou !

2. Le jasmin

Je vous en avais déjà parlé lorsque je vous parlais de mes thés mais j’avais horreur du jasmin ! Je ne voulais même pas y goûter malgré les nombreuses instances de Panda lorsque nous étions à Chengdu qui est quand même réputé pour son thé au jasmin. C’est à deux semaines du départ que l’information est monté au cerveau et que depuis j’adore ça, tellement que j’en ai toujours du thé au jasmin dans mon placard.

1 . Les plats pimentés

Et alors là les Jiaozi on rentre dans le top niveau du truc que je pensais qui n’arriverait jamais : manger pimenté ! Alors cet amour a commencé pendant le confinement donc c’est relativement récent et donc j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir. Mais alors depuis ce plat que Panda m’a fait (水煮肉片 Shui Chu Rou Pian, lamelle de porc dans un bouillon piquant) on ne m’arrête plus ! Poisson pimenté, Shui Niu Rou Pian, un peu de Lao Gan Ma par-ci par-là…mais je suis à un niveau encore trop bas pour m’attaquer au Huoguo en plus de mes problèmes digestifs. Du coup les snacks chinois se rejoignent sur cette catégorie.

Et vous est-ce que vous avez déjà eu cette impression ? Avec quel plat ?

2 comments on “Les choses que je détestais manger en Chine…et que maintenant j’adore !

  1. Laurie Callewaert

    J’aime trop découvrir ces petites touches de cultures ! Je ne savais pas qu’on pouvait cuisiner la laitue « chaude » 🙈😅 je suis bien curieuse de goûter toutes ces spécialités culinaires en tout cas ! Et comme toi j’apprends à manger épicé plus souvent mais c’est pas évident quand on y est pas habitué 🙈😂😍

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :