Magasin Paris

Le magasin 91 snacks, Paris

L’un des grands regrets de ma vie parisienne est de ne pas avoir connu cet endroit plus tôt !

J’ai connu cet endroit grâce à une Jiaozi, et franchement je la remercie pour cette petite adresse ! C’est après la petite virée chez Atelier Mi (Lien) que j’ai décidé de prendre le temps d’y aller avant le grand départ vers le Sud.

Le magasin se trouve juste derrière les Galeries Lafayette Haussmann donc assez facile à trouver même si la devanture est tout de même très discrète selon moi (d’ailleurs la photo de l’entrée n’est pas de moi, le temps était immonde le jour où j’y suis allée). Le magasin est très très petit ! J’étais la seule dans le magasin et il fallait que je me scanne lorsque les vendeuses réapprovisionnaient le rayon. Je n’ai pas fait beaucoup de photos car j’étais assez mal à l’aise de faire des photos avec les vendeuses qui me pouvaient me voir (ouais j’assume pas trop ce côté là du blog haha) .


Clairement, ce magasin est une vraie caverne d’Ali Baba ! Des produits sucrés aux produits salés, en passant par les nouilles instantanées en plus de quelques boissons, il y a de quoi faire ! C’est tout simple, on a envie de ressortir avec tout le magasin ! Même sur les boutiques de produits chinois en ligne je n’ai pas vu autant de choix ! On trouve des produits qu’on retrouve assez facilement en magasin mais aussi d’autres que je n’ai jamais vu en France comme la boisson Maidong dont je vous ai parlé sur Instagram ou même les oeufs aromatisés que Panda et moi adorions tant en Chine.

Par contre, le prix monte très vite. Pour les nouilles instantanées, j’avais pris un paquet pour moi et un pour Panda et à coup de 2€ et quelques le paquet le compte se fait vite. Je me suis retrouvée à la caisse avec plus de 60€ de produits ! Et encore, j’avais remarqué que j’avais eu quelques petites réductions. Je ne sais toujours pas pourquoi d’ailleurs…

Voici les produits que j’ai acheté (et quelques revues) :

  • Castella au thé matcha (je vous avais fait une story) : immonde avec un goût chimique à souhait, je déconseille fortement.
  • Des gâteaux « oreilles de chat » à la patate douce : pas mal mais je n’en ferai pas des ventrées.
  • Morceaux de patate douce séchées : j’aime généralement ça mais je vous déconseille cette marque-là car ça a le goût du plastique.
  • Nouilles biang biang instantanées : Panda a trouvé ça passable. Il n’est généralement pas fan des biang biang instantanées.
  • Nouilles de riz instantanées du Xinjiang : toujours pas goûtées.
  • Soupe d’agneau instantanée et morceaux de pain du Shaanxi : immonde, les morceaux de pain ressemblaient à du plastique. Passez votre chemin.
  • Suan Tang Fen instantanées : bon mais attention ça pique grave !
  • Nouilles de pommes de terre instantanées : encore une fois, c’est piquant mais très bon. Attention : malgré que ce soit des nouilles de pommes de terre, elles contiennent du blé en majorité et donc du gluten.
  • Snack de tofu puant, saveur barbecue : Ça peut aller.
  • Snack de boeuf séché : j’ai adoré !
  • Snack de porc séché : j’adore c’est mon péché mignon ! Mais il n’y en avait pas assez pour le prix.
  • Snack de tofu puant, saveur ail : Pas mal du tout !
  • Snack de poisson frit : c’est une horreur ! J’en ai mangé un et j’ai pas voulu finir le paquet !
  • Oeuf mariné : J’aime trop ces oeufs ! En Chine, on les a tellement pour pas cher contrairement à la France !
  • Cuisse de canard mariné : Panda a beaucoup aimé
  • Snack de tofu puant, saveur piquant : trop bon ! Le même goût et la même odeur qu’en Chine (oui oui). En plus pour une fois, la texture était moelleuse comme l’original et non pas pressée.

Je me suis fait plaisir car je n’avais pas l’occasion de revenir de sitôt, mais je pense que si j’étais encore à Paris je ferais ça de manière vraiment occasionnelle.
Quelque chose que la vendeuse ne m’avait pas dit, mais qui m’a ensuite été rapporté par une Jiaozi, c’est que certains produits ont un peu dépassé la date de péremption. Je n’étais pas au courant mais je préfère vous le dire. J’ai entendu dire que ça se faisait en France notamment dans des magasins de dé-stockage (il me semble que ma famille m’avait parlé de Stokomani mais je ne suis pas sûre de l’enseigne). Sachez que je n’ai eu aucun problème de santé suite à cela mais je préfère prévenir. Si vous voulez vérifier la date par vous-même, sachez qu’en Chine on n’inscrit pas la date de péremption. La date que vous voyez est la date de fabrication du produit (sauf si vous voyez deux dates accolées), le format est « année-mois-date » puis on met le nombre de jours où on peut le manger (ex : 65天, qui veut dire « jour ») et puis il vous faut calculer.

Par exemple, ce paquet de sucre a été fabriqué le 14 décembre 2020 et peut-être conserver pendant 18 mois soit jusqu’au 14 juin 2022.



En gros, si vous êtes un(e) grand(e) fan des snacks chinois (japonais aussi, il y a quelques petites choses) je vous recommande la boutique mais je vous conseille tout de même de faire attention aux dates de péremption ou de demander en caisse.

91 snacks

91 rue de Provence

75009 Paris

Métro : Auber (RER A), Havre-Caumartin (ligne 3 et 9), Chaussée d’Antin-Lafayette (ligne 7 et 9), Haussmann-Saint Lazare (RER E)

0 comments on “Le magasin 91 snacks, Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :